Connect with us
Sanou Kerfalla Cissé Sanou Kerfalla Cissé

ACTUALITES

Reporters Sans Frontières Mauvais procès à la Guinée…

Publié

le

Reporters sans frontières (RSF) vient de dresser le tableau de la situation de la liberté de presse à travers le monde. Dans son cru 2016, notre pays est pointé à la 108ème place sur 180. Mais ce sont les arguments avancés par RSF pour justifier ce classement qui méritent des observations.
Sous le titre « Les journalistes dans la tourmente » il est allégué qu’ « en Guinée, le régime du président Alpha Condé n’est pas tendre envers les médias. Nombre de journalistes ont dû fuir le pays à la suite d’articles controversés.
Le gouvernement tente périodiquement de censurer les médias sous des prétextes administratifs (tentatives de fermeture de Espace FM et Espace TV en 2014) ou juridiques (offenses contre les institutions, publications de « fausses nouvelles »). Le président tient souvent des propos sévères envers les médias nationaux, internationaux et les organisations de défense de la liberté de la presse ».
Encore que ces extraits ne sont que de la deuxième version du rapport de RSF, la première se révélant plus scandaleuse, car évoquant des faits aussi décalés que la tuerie des journalistes de Womey qui date plutôt de 2013. Comme pour dire que nos réactions ont dû amener RSF à édulcorer son pamphlet. (Sic !).
Pour ne pas donner dans la polémique, j’avise que comme moi, tous les professionnels de la presse et des medias auraient applaudi à tout rompre si les affirmations de RSF étaient fidèles à la réalité du terrain. Tous et chacun ont en partage cette infinie satisfaction du rôle de veille de RSF et de ses prises de positions illustrées par des enquêtes incontestables. A contrario, cette fois, faute de se documenter à la source, nos confrères se sont littéralement fourvoyés en se fondant sur des clichés.
Ma surprise n’en est que plus grande qu’à  l’Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée (URTELGUI ) -dont j’assume la présidence – et qui par ailleurs constitue un échantillon fortement représentatif du paysage audiovisuel, RSF n’a jamais mené le moindre contact pour avoir notre point de vue sur la situation de la presse guinéenne.
 Et je suis loin de penser qu’une quelconque démarche ait pu être envisagée envers nos confrères de l’AGEPI ou de la presse en ligne. Serions-nous tous dans la tourmente au point d’ignorer notre mal ? Des bougres ou tout bonnement des stoïques, insensibles à la maltraitance dont ils seraient victimes…Ou encore la petite chose du prince ?  Que non mille fois évidemment.
En tous les cas, pour ce coup, les louables dispositions de RSF ont engendré l’effet sur lequel il faudrait s’attarder. D’une part, les contre- vérités servies  ont été si grossières qu’elles ont été du pain béni pour le gouvernement. Lequel d’ailleurs n’avait pas à s’en préoccuper outre mesure. Aux journalistes et à l’opinion d’en juger à tout loisir se serait-il simplement dit. Et c’est manifestement ce qui domine et l’emporte sur tout. Car quoi qu’on en dise, pour les journalistes que nous sommes, le contexte est désarmant. La raison en est que  notre bon veilleur de RSF vient ainsi de semer de sérieux doutes sur ses aptitudes de jugement.  De la à dire qu’il a perdu de la cote, je ne franchirais pas le pas.
Mais tout compte fait, j’invoquerai un dicton guinéen qui dit que « menteur n’est jamais écouté même quand il dit la vérité ». Pour tout dire, le plus grand mal que je souhaiterai à RSF, c’est que nos confrères se débarrassent des préjugés et autres clichés, pour faire preuve de rigueur, cette valeur si chère à notre profession.
 Sanou Kerfalla Cissé
Journaliste

Groupe de Presse Afric Vision : Plus qu’une vision, c’est une histoire à vivre absolument

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com
Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Covid-19: les mesures barrières foulées aux pieds alors que le risque des nouveaux variants plane (constat)

Publié

le

Depuis l’apparition de la pandémie covid19, le gouvernement guinéen a pris plusieurs mesures pour stopper la propagation de la maladie dans le pays. Parmi ces mesures, figure le port obligatoire des masques dans le grand Conakry et les villes environnantes. Mais force est de constater que cette mesure souffre d’application sur le terrain.

 

Pendant que les autres pays européens, asiatiques et américains retrousses les manches pour faire face aux nouveaux variants de covid19 qui fait encore trembler le système sanitaire mondial, en République de Guinée, les citoyens semblent même oublier la présence de la pandémie. Pour preuve, les mesures édictées dans l’état d’urgence sanitaire sont foulées aux pieds. Pas de port de masque, pas de distanciation sociale et pire, le regroupement de masse est devenu monnaie courante.

 

Un abandon de mesures barrières que tente de justifier Amadou Diallo rencontré au quartier Nongo dans la commune de Ratoma.  » En vérité, cette maladie n’existe pas en Guinée. C’est pour des fins politiques que l’Etat a invité cet argument. D’ailleurs, même au niveau des responsables administratifs, on comprend. Pour preuve, partez en ville et visitez les départements ministériels et les services étatiques. Donc j’ai pas besoin de me couvrir le visage ou le nez pour m’étouffer utilement, » a-t-il déclaré.

 

Un argument « fallacieux » estime cette dame retrouvée en bordure de route à Nongo avec sa bavette sur la bouche:  » Je n’arrive pas à comprendre ce relâchement des mesures barrières. Pourtant, la pandémie tourne et fait des dégâts. Certes, le bilan humain est moins chez nous qu’ailleurs mais, cela ne peut être une raison pour risquer sa vie. Et ce qui est d’ailleurs grave, c’est de voir que les autorités ne font absolument rien pour contraindre les citoyens au respect des mesures barrières édictées. Et on nous apprend qu’il y’a des nouveaux variants. Donc c’est déraisonnable de penser que covid-19 n’est qu’un montage politique, » clame dame Fatoumata Diawara.

Toutefois, il convient de noter que ces nouveaux variants appelé  »DELTA » font réagir les autorités sanitaires à travers des mesures idoines déjà prises pour faire face à toute éventualité. Reste à savoir si ces mesures auront des effets escomptés alors que les citoyens refusent de se vacciner et surtout de prendre des précautions utiles pour rompre la chaîne de contamination.

Fatou Dia

Continuer à lire

ACTUALITES

Enseignement Professionnel: les cours théoriques et pratiques terminés au CFP de Ratoma rassure son directeur général.

Publié

le

Les programmes d’enseignements sont terminés au Centre de Formation Professionnelle de Ratoma. C’est du moins ce qu’a affirmé ce mardi 06 juillet 2021 le directeur général dudit centre à notre reporter. Selon le directeur général du CFP de Ratoma, enseignants et encadreurs sont à pied d’œuvre pour le strict respect du calendrier scolaire.

<< Dans notre institution de formation, à date, les programmes d’enseignements sont bouclés en théorie et en pratique. Les programmes d’enseignements qui étaient un peu en retard, sont à 95% pour aujourd’hui. D’ici la fin de la semaine, ces programmes considérés comme en retard seront bouclés aussi. Comme vous avez vu, certains étudiants sont en classe avec leur professeur de spécialité pour arriver à 100%  dans les autres matières. Les dates pour le déroulement du calendrier des examens nationaux session 2021 seront respectées. Pour la pratique, elle débutera du 09 au 21 juillet alors que pour la théorie, elle commencera également du jeudi 22 au mardi 27 juillet 2021. Pour cette année, nous avons au total 170 candidats dont 5 filles pour ces examens de fin d’études,>> a fait savoir le directeur général Abdoulaye Guissé.

Fodé BAYO

Continuer à lire

ACTUALITES

Nationale Kankan-Siguiri: un accident de la route fait un mort et trois blessés!

Publié

le

La route continue de faire des victimes. Ce samedi matin 3 juillet 2021 dans les environs de 1h du matin, un citoyen  a été tué dans un accident de la route et trois autres ont été blessés sur la nationale kankan-siguiri précisément au niveau du village Diankana, Selon les témoins, il s’agit d’un camion immatriculé RC 1296V en provenance de Bamako qui est rentré en collision avec un Mini bus quittant Kankan.

Selon Bah Alpha Oumar chauffeur dudit camion, le drame aurait été  provoqué par un excès de vitesse:  » l’accident s’est passé hier nuit à 1h30mn. On est venu et il y’a un Mercedes qui était en panne ici. Mais on était en excès de vitesse et le car là est venu en troisième position, il n’a pas attendu, nous aussi on était en excès de vitesse, on a fait le dégât. Le chauffeur du mini bus est mort et trois blessés. Nous, nous n’avons pas eu de problème sauf le camion est gâté et ils n’avaient cinq 5 personnes à bord du mini bus.

À noter que le camion contenait beaucoup de produits agricoles surtout le maïs.

Kankan Youssouf Tareck Oularé pour www.africvisionguinee.com 

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 2 semaines

Politique : une nouvelle plate-forme politique dénommée COPED lancée en Guinée

Une nouvelle plate-forme politique à sa tête Dr Ousmane Kaba vient de voir jour en Guinée. Il s’agit de la...

ACTUALITESil y a 3 semaines

Dialogue politique et social : les consultations lancées à Conakry!

Annoncés depuis plusieurs mois, les travaux du cadre permanent du dialogue politique et social ont enfin débuté ce mercredi, 16...

ACTUALITESil y a 3 semaines

Ouverture du cadre de concertation : la démarche biaisée !

Le cadre de concertation s’est ouvert ce mercredi, 16 juin 2021 à Conakry. Une plateforme de dialogue ouverte à toutes...

ACTUALITESil y a 1 mois

CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 3 JUIN 2021: VOICI LE COMPTE RENDU!

Conakry, le 3 juin 2021 – La session ordinaire du conseil des ministres, s’est tenue par vidéoconférence, ce jeudi 03...

ACTUALITESil y a 1 mois

UFDG: Cellou Dalein Diallo invité à nouveau à un grand rendez-vous ( com)

Le Président Cellou Dalein Diallo de nouveau invité à un forum international de haut niveau. Le Président de l’UFDG est...

ACTUALITESil y a 1 mois

Fermeture du cimetière de Kaporo rail: la mairie de Ratoma déconseille (lettre)

La mairie de la commune de Ratoma ne veut pas que le cimetière situé dans le centre directionnel de Kaporo...

ACTUALITESil y a 1 mois

Afrique du Sud: Julius Malema a menacé de tuer un député du Parlement panafricain

Une session du Parlement Panafricain a été brièvement interrompue ce jeudi, lorsque le député et chef des combattants de la...

ACTUALITESil y a 1 mois

Manifestation contre l’augmentation du prix de carburant: le collectif des jeunes patriotes de l’axe met en garde!

Une fois n’est pas coutume mais toute coutume commence par une fois. C’est par cette maxime que le collectif des...

ACTUALITESil y a 1 mois

Le procureur Sidy Souleymane N’Diaye annonce: les avocats des acteurs politiques de l’opposition dénoncent!

En réaction à la sortie du procureur de la République près du TPI de Dixinn concernant les interdictions de sortie...

ACTUALITESil y a 1 mois

Participation au dialogue politique : les conditions d’Elhadj Mamadou Sylla!

Après la nomination du secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social, le cabinet du chef de file de...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci