Connect with us

ACTUALITES

NOUVEL AN : Alpha Condé invite les guinéens à bâtir ensemble un avenir de paix, d’unité et de prospérité. (Adresse à la Nation)

Publié

le

Conakry, le 31 décembre 2020 –

 

Guinéennes, Guinéens,

 

Mes chers compatriotes de la Guinée et de la diaspora

 

Au seuil de l’année 2021, je voudrais remercier chacun d’entre vous, pour l’effort collectif que nous avons entrepris ensemble, au cours de cette année 2020 qui a éprouvé le monde et bouleversé nos vies, et qui nous a permis de franchir le cap de l’année 2020.

 

 

A l’instar de tous les pays, la Guinée a été durant cette année 2020, confrontée à une pandémie qui a causé des pertes en vies humaines, ralenti certaines de nos activités économiques et réduit notre espace de mobilité sociale. Face à cette situation, je voudrais saluer la résilience guinéenne, devant le fléau du corona virus. Il faut se réjouir que le taux de mortalité en Guinée soit parmi les plus faibles au monde. Nous avons aussi achevé l’année 2020 par la mobilisation de moyens considérables et de nombreux sacrifices acceptés pour briser la chaine de contamination pour que le taux de guérison soit en hausse constante.

 

 

Dès le 13 mars 2020, la Guinée a pris des mesures urgentes pour contenir la propagation du corona virus, en instaurant des règles basées sur : le suivi automatique de voyageurs provenant de pays à risque, l’interdiction dans la capitale de rassemblement de masse, la fermeture des frontières terrestres et maritimes, le port obligatoire du masque et l’instauration du couvre-feu, ainsi que la limitation du nombre de passagers dans les taxis et voitures individuelles.

 

 

Notre pays a installé des infrastructures sanitaires appropriées, pour faire face à la pandémie avec la création de 38 centres de traitement épidémiologiques, 8 équipes régionales, 33 équipes préfectorales d’alertes et de réponses et de 33 centres d’opérations d’urgence. Avec aussi, la construction, la réhabilitation, l’extension, l’équipement des infrastructures sanitaires à l’intérieur du pays et à Conakry. En plus de l’hôpital Donka, il y a celui de Matam équipé de 500 lits. Un autre hôpital à Gbéssia qui peut accueillir jusqu’à 300 personnes. Ainsi que sur des lieux spécialement aménagés qui peuvent contenir jusqu’à 300 à 400 personnes.

 

 

Guinéennes et Guinéens, mes chers compatriotes

 

 

Pour riposter aux conséquences de la pandémie, le gouvernement a prévu un budget de 563 milliards de francs guinéens qui s’est traduit entre avril et juin 2020 par : la prise en charge intégrale par l’État des factures, pour les abonnés au tarif social de l’électricité et de l’eau. Et pour les autres consommateurs, par : un report des échéances de paiement des factures d’eau et d’électricité, pour la même période, avec la mise en place de facilités de paiement. Le gel des prix des produits de santé et de première nécessité et le blocage des loyers sur les bâtiments publics pour la période d’avril à décembre 2020 ont également été décidés.

 

 

Pour les entreprises, dans le même espace de temps, par un report temporaire de l’ensemble des charges fiscales et sociales des entreprises du secteur du tourisme et de l’hôtellerie, y compris les contributions de sécurité sociale. Ainsi qu’un report des factures d’eau et d’électricité pour les avances des entreprises du tourisme et de l’hôtellerie, la renonciation à la Tva sur les factures d’eau et d’électricité. Une exonération de droits et taxes sur les équipements de santé et produits assimilés, le report du paiement des impôts, taxes et versements assimilés à l’État, la réduction des délais de remboursement des crédits de Tva. La suspension de la facturation de la surestarie portuaire, le règlement progressif de la dette intérieure de l’État, la mise en place d’un fonds spécifique pour les groupements d’intérêt économique, pour les aider à mieux absorber le choc économique et accompagner leur formalisation. La Guinée a adopté un plan de riposte de 350 milliards de francs guinéens. Car, selon les prévisions du ministère du Budget, les conséquences de la Covid-19 pourraient se traduire par une baisse atteignant 0,7% du PIB en 2020. Et enfin, la Guinée s’engage dans la création d’un Fonds de riposte Covid-19, pour un montant de plus de 2.500 milliards de francs guinéens. Plus que jamais nous devons continuer à respecter les gestes barrières et toutes les règles sanitaires prescrites, en attendant l’accès de tous les pays du monde à un vaccin qui pourrait définitivement vaincre la maladie.

 

 

En dépit de tout cela, nous avons pu organiser trois élections, sans le moindre concours financier extérieur. Ce qui est une expression éloquente de notre souveraineté et de notre indépendance nationale. Plus que jamais, notre destin est entre nos mains.

 

 

Nous avons pu conclure, la cinquième et sixième revue de notre programme avec le Fonds monétaire international. Je suis heureux de constater avec vous, qu’aucune des prévisions catastrophistes véhiculées contre notre pays par les esprits mal intentionnés, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur pour nous déstabiliser ne se sont réalisées, grâce au sens de l’intérêt national, du patriotisme qui caractérise notre nation.

 

 

Guinéennes, Guinéens, mes chers compatriotes

 

 

Dans cette nouvelle année 2021 qui s’ouvre, l’accent sera mis sur la création de richesses nationales par la concrétisation des projets mis en route sur le partage des ressources pour une Guinée encore meilleure pour ses filles et fils. L’amélioration de la vie quotidienne va concerner l’accroissement de la fourniture d’eau et d’électricité. Après le barrage de Kaleta (240 mgw), cette année verra le démarrage du barrage de Souapiti (450 mgw) et dans la foulée, celui d’Amaria (300 mgw) Foumi et Kogbedou en Haute Guinée, Keno, Zegbela et Lokua en Guinée forestière et Koukoutamba au Foutah.

 

 

Sans compter les barrages régionaux prévus dans notre plan énergétique. Pour aider le développement de l’intérieur du pays, 15% des recettes minières ont été affectés aux collectivités locales, par l’Agence nationale de financement des collectivités (Anafic) dont les moyens de fonctionnement devraient atteindre la somme de 700 milliards de francs guinéens les cinq prochaines années. Le pays s’engage à décentraliser le partage des richesses avec un fonds qui va offrir plus de 125 milliards de francs guinéens par an aux régions minières. Nous devons continuer d’œuvrer pour réduire la pauvreté, avec le projet d’inclusion économique financière et sociale nécessaire pour lutter contre la pauvreté, financé à 70 millions de dollars par la Banque mondiale. Pour l’autonomisation des femmes, un budget de 25 milliards de francs guinéens a déjà été réuni pour le renforcement des capacités dans la création et le développement des activités génératrices d’emplois. Un autre fonds de 150 milliards de francs guinéens, sera investi pour le renforcement de la parité. Tandis que 300 milliards supplémentaires iront au financement des activités de la jeunesse, la formation, l’accès au numérique et à la technologie.

 

 

Nos priorités seront la construction des routes, l’amélioration de la fourniture d’eau. Nous allons accélérer la construction des routes dans les quatre régions ainsi que les pistes rurales. Nous allons renforcer notre agrobusiness à travers les chaines de valeurs. Cela, non seulement pour assurer l’autosuffisance alimentaire, mais aussi la transformation sur place, de la plupart de nos produits. La création de jeunes et femmes entrepreneurs sera aussi au cœur de notre politique d’améliorer le panier de la ménagère, c’est-à-dire le social.

 

 

Enfin et surtout gouverner autrement en luttant contre la corruption, le clientélisme, le copinage. Instaurer le respect de l’Etat et des institutions. Nous allons récupérer tous les terrains illégalement vendus ou occupés, ainsi que les bâtiments du contentieux franco-guinéen abusivement et illégalement occupés.

 

J’envisage très bientôt d’organiser une conférence de presse pour expliquer et faire comprendre à tous, le « gouverner autrement ». Les spéculations dans la cité et les manœuvres de toutes sortes de prétendus faiseurs de roi et influenceurs du microcosme n’inspirent pas mes décisions et me laissent indifférents.

 

Je n’ai pas été élu pour servir la cause d’une élite, mais pour répondre aux aspirations légitimes du peuple de Guinée qui se résument à une gouvernance plus équitable, judicieuse et vertueuse à savoir : la justice sociale, l’égalité des chances, la culture du mérite et de l’excellence. Pour la réalisation de cette ambition que nous partageons, je suis prêt à travailler avec tous les Guinéens de bonne volonté et animés de bonnes intentions pour la Guinée et les Guinéens.

 

 

Guinéennes, Guinéens, mes chers compatriotes

 

 

En ce début d’année 2021, nos pensées se tournent vers nos forces de défense et de sécurité. Les Guinéens peuvent aujourd’hui être fiers de leurs Forces de défense et de sécurité, notre armée nationale reformée sur une base de modernité et d’esprit républicain. Une armée qui défend aujourd’hui nos valeurs sur les champs de bataille pour la paix sur le continent, comme en témoigne encore la présence de nos 650 soldats engagés dans le maintien de la paix au Mali, notre pays frère.

 

 

Nos pensées se tournent vers l’Afrique et notre région touchée par la pandémie du corona virus qui s’ajoute aux menaces contre la paix et la sécurité. Notre devoir aujourd’hui est de circonscrire les périls dus à la guerre, au terrorisme, et au fondamentalisme religieux. Car nous avons besoin de paix pour asseoir notre développement et offrir un meilleur espoir à la jeunesse pour qu’elle ait confiance en l’Afrique.

 

 

En cette fin d’année, la tradition impose de rendre hommage à nos anciens, aux populations les plus démunies, à toutes les couches sociales atteintes par le corona virus et à ceux qui le combattent. Notamment le personnel soignant. Nos pensées vont vers nos compatriotes vivant à l’Etranger qui doivent être des acteurs impliqués dans notre processus de développement.

 

 

Nos pensées vont aussi à nos frères africains présents sur notre territoire national, dans une Guinée qui honore le panafricanisme et l’intégration africaine.

 

 

Au nom de notre idéal commun, je souhaite une bonne fête de fin d’année à chacun d’entre vous et à vos familles, ainsi que mes vœux de bonne santé, de paix et de prospérité. Plus que jamais, la Guinée, notre maison commune, a besoin de l’engagement de chacune et chacun d’entre vous. Pour bâtir ensemble, un avenir de paix, d’unité et de prospérité.

 

Vive la République de Guinée, libre, prospère et fraternelle

Que Dieu bénisse notre pays.

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Aboubacar Condé journaliste redacteur en chef de Sabari Fm, directeur de publication du site africvisionguinee.com. Lisez et partagez nos articles, vous avez une information, vous souhaitez acheter un espace publicitaire sur Africvisionguinee contactez-nous.

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com
Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Justice : Foniké Menguê condamné par la Cour d’appel de Conakry à 3 ans de prison ferme.

Publié

le

L’activiste Oumar Sylla, alias Foniké Menguê était à nouveau ce 10 juin 2021 à la Cour d’appel de Conakry. Après quelques heures de débats, le chargé à l’organisation du FNDC a été reconnu coupable et condamné à 3 ans de prison ferme.

Un verdict du juge audiencier Seydou Keita, qui suscite une vive indignation de ses proches et ses avocats ont décidé de se pourvoir en cassation à la Cour suprême. Ainsi, l’activiste va devoir retourner en prison pour purger donc sa peine en attendant un autre procès à la Cour suprême.

Il convient de le rappeler que Oumar Sylla est poursuivi pour provocation directe à un attroupement non armé suivi d’effets, communication et divulgation de fausses informations, menaces de violences ou de mort.

Marie Hélène Bangoura

Continuer à lire

ACTUALITES

Dialogue politico-social : l’UFDG pose ses conditions !

Publié

le

Comme on pouvait s’y attendre, le véritable principal parti de l’opposition reste droit dans ses bottes. Mamadou Cellou Dalein Diallo puisqu’il s’agit de lui refuse de s’asseoir autour de la table de dialogue alors que ses lieutenants sont en prison et ses bureaux fermés. C’est du moins la principale leçon qu’on puisse tirer du communiqué du conseil politique tenu hier à Conakry.

 

Ainsi et malgré une volonté déguisée de certains de l’UFDG et de l’ANAD d’aller discuter des enjeux sociopolitique et économique du pays autour de ce cadre de dialogue politique et sociale, la direction du couple UFDG-ANAD pose des préalables qui pourraient remettre en cause l’organigramme du cadre et surtout contraindre l’exécutif à changer d’approche pédagogique et méthodologique.

 

Dans ce communiqué, le conseil politique exige la libération des membres de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC détenus à la maison centrale de Conakry ; la libération des bâtiments abritant le siège et les bureaux de l’UFDG et le respect des droits de mobilité et de voyage du président du parti, de son épouse ainsi que ses proches.

 

Ainsi, avec cette prise de position de la part du parti de Cellou Dalein Diallo et ses alliés, l’on est en droit de se poser deux questions fondamentales. C’est de savoir si le pouvoir de Conakry va abdiquer et répondre aux desideratas des opposants ou si Cellou Dalein Diallo ira débattre des conditions de libération de ses proches et de son siège autour de la table.

Qui vivra verra!

Fodé Bayo

Continuer à lire

ACTUALITES

Justice: la Cour d’appel de Conakry condamne Madic 100 frontière à un an de prison ferme!

Publié

le

Ironie du sort pour le jeune sympathisant de l’union des forces démocratiques de Guinée Mamadi Condé connu sous le sobriquet Madic 100 frontière ce jeudi, 10 juin 2021 par la Cour d’appel de Conakry. Devant ses conseils et proches, le juge audiencier Elhadj Mangadouba Sow reconnu Madic 100 frontière coupable de téléchargement, diffusion et mise à disposition des messages. Ainsi, il a été condamné à un an d’emprisonnement ferme dans ce procès en appel alors qu’il avait été condamné en instance pour diffusion de messages sur les réseaux sociaux jugés “racistes”, “xénophobes” et atteinte aux institutions de la république à cinq ans de prison ferme et au paiement d’une 100 millions.

Il convient de rappeler que Mamadi Condé est en prison il y’a plus de huit mois à la maison centrale de Conakry.

Marie Hélène Bangoura

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 1 semaine

CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 3 JUIN 2021: VOICI LE COMPTE RENDU!

Conakry, le 3 juin 2021 – La session ordinaire du conseil des ministres, s’est tenue par vidéoconférence, ce jeudi 03...

ACTUALITESil y a 1 semaine

UFDG: Cellou Dalein Diallo invité à nouveau à un grand rendez-vous ( com)

Le Président Cellou Dalein Diallo de nouveau invité à un forum international de haut niveau. Le Président de l’UFDG est...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Fermeture du cimetière de Kaporo rail: la mairie de Ratoma déconseille (lettre)

La mairie de la commune de Ratoma ne veut pas que le cimetière situé dans le centre directionnel de Kaporo...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Afrique du Sud: Julius Malema a menacé de tuer un député du Parlement panafricain

Une session du Parlement Panafricain a été brièvement interrompue ce jeudi, lorsque le député et chef des combattants de la...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Manifestation contre l’augmentation du prix de carburant: le collectif des jeunes patriotes de l’axe met en garde!

Une fois n’est pas coutume mais toute coutume commence par une fois. C’est par cette maxime que le collectif des...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Le procureur Sidy Souleymane N’Diaye annonce: les avocats des acteurs politiques de l’opposition dénoncent!

En réaction à la sortie du procureur de la République près du TPI de Dixinn concernant les interdictions de sortie...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Participation au dialogue politique : les conditions d’Elhadj Mamadou Sylla!

Après la nomination du secrétaire permanent du cadre de dialogue politique et social, le cabinet du chef de file de...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Budget du cabinet de chef de file de l’opposition : Elhadj Mamadou Sylla accuse le PRG et promet !

Décidément, Elhadj Mamadou Sylla digère difficilement le non-paiement de son budget d’installation et de fonctionnement. Devant la presse, le chef...

ACTUALITESil y a 3 semaines

Conseil des ministres : Alpha Condé instruit le contrôle et l’audit systématique des comptes des EPA, des EPIC et….

Conakry, le jeudi 20 mai 2021 – La session ordinaire du conseil des ministres, s’est tenue ce jeudi 20 Mai...

ACTUALITESil y a 3 semaines

Guinée-Hémicycle : deux importantes conventions adoptées à l’unanimité !

En plénière ce jeudi 20 mai 2021, les députés ont adopté à l’unanimité l’autorisation de ratification de la convention transfrontaliere...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci