CALL US NOW +224 664 51-51-51
Réjoingez-nous

MIC : LE MINISTRE AMARA SOMPARE ANNONCE LES COULEURS DE LA CÉLÉBRATION DE LA JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

Conakry le 30 Avril 2019 -À moins de 72 heures de la célébration de la 26ème journée mondiale de la liberté de la presse, le ministre de l’Information et de la Communication a animé un point de presse pour donner les grandes lignes de la commémoration de cette journée en Guinée.

 

 

Tous les ans, la journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l’indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession. Ici en Guinée, la journée du 03 mai 2019, regroupera durant une journée entière certains membres du Gouvernement, acteurs de la société civile, forces de défense et de sécurités et journalistes pour discuter de plusieurs thématiques.

 

 

 

À la faveur de cette commémoration, le ministre Amara Somparé prendra part à une série d’activités initiée par son département pour ce 26ème anniversaire. Le ministre de l’Information et de la Communication sera au côté de la Présidente de la Haute Autorité de la Communication et du Premier ministre, Chef du Gouvernement pour l’inauguration des nouvelles installations de la maison de la presse à Kipé. Puis, il participera à un panel sur les enjeux et défis de la journée mondiale de la liberté de la presse en Guinée.

 

 

 

Répondant aux questions des journalistes, le ministre a clairement précisé que la liberté de la presse en Guinée est une réalité. Selon, Amara Somparé le pays a connu d’énormes progrès ces dernières années, et cela se traduit avec le nombre de médias évoluant dans le paysage audio-visuel guinéen, le nombre de sites internet qui se créent tous les jours. Il suffit de voir le ton qui est utilisé dans certaines émissions politiques, sociales et interactives pour se rendre compte que, quand même, la presse dans notre pays, est assez libre.

 

 

Poursuivant, le ministre de l’Information et de la Communication dira qu’il ne saurait y avoir de pleines démocraties sans accès à une information transparente et fiable. Pour Amara Somparé la date du 3 mai est un moment de réflexion pour les médias professionnels sur les questions relatives à la liberté de la presse et à la déontologie. Cette date permet aux gouvernants d’encourager et de développer des initiatives en faveur de la liberté de la presse mais également évaluer l’état de la liberté de la presse à travers le pays.

 

La Cellule de Communication du Gouvernement

Africvision Guinee

Groupe de Presse Afric Vision : Plus qu’une vision, c’est une histoire à vivre absolument

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *