Connect with us

ACTUALITES

Les enseignants du privé : Les nouveaux mendiants ou ‘’les oubliés de la république’’

Publié

le

Le secteur privé de l’éducation nationale est laissé pour compte. C’est l’anarchie totale, une jungle qui ne dit pas son nom. Les « écoles-boutiques » sortent de terre comme des champignons, sans aucune véritable règlementation ou  suivi réel. Le laxisme et la corruption y sont érigés en normes ; le mérite en est l’exception.

 

Les fondateurs, dans la plupart des cas, se soucient beaucoup plus des bénéfices à engranger à  la fin du mois que de la qualité de l’enseignement, encore moins de l’amélioration des conditions de vie et de travail des personnels (encadreurs et enseignants).

-Quelle est la part de l’offre de l’enseignement privé en Guinée ?

-Quels sont les facteurs explicatifs de la précarité des enseignants du privé ?

-Comment pourrait-on améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants du privé ?

 

En effet, l’offre de l’enseignement privé représente une part importante en Guinée. Une lecture minutieuse des rapports ‘’Analyse sectorielle de l’éducation et de la formation en Guinée, Avril 2019’’ et ‘’Rapport d’analyse des statistiques scolaires 2015-2016’’, nous permet d’évoquer les données ci-après :

Concernant l’offre éducative privée

  • Au Préscolaire: au niveau national, les structures privées représentent 81% de l’offre ;

 

  • Au Primaire : le privé représente 23% de l’offre du primaire en 2016 (contre 22% en 2006) au niveau national ;

 

  • Au Secondaire : les établissements privés représentent 62% de l’offre contre 38% pour les établissements publics au 1er Cycle (Collège) et 41,9% au secondaire 2e cycle (lycée) ;

 

  • A l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle: plus de la moitié des établissements sont privés (54%) ;

 

  • A l’Enseignement Supérieur : l’offre d’enseignement supérieur est dominée par le privé où celle-ci représente 71% en 2016.

Concernant le statut des écoles (enseignement pré-universitaire, 2015-2016):

  • 6 638 écoles publiques (69%)
  • 2 202 écoles privées (23%)
  • 719 écoles communautaires (8%)

Pourcentage des enseignants selon le statut de l’école sur le plan national (enseignement pré-universitaire):

  • Public : 63%
  • Privé : (34%)
  • Communautaire (3%).

 

Parmi les facteurs explicatifs des conditions de vie et de travail précaires des personnels de l’enseignement privé, les enseignants en particulier, nous pouvons noter que :

  • l’enseignement privé, comme je l’ai dit ci-haut, est laissé pour compte : en guise d’illustration, malgré la part importante et galopante de l’offre de l’enseignement privé, la direction nationale qui s’occupait de ce secteur a été supprimé depuis 2017 par l’ancien ministre, Ibrahima Kalil KONATE (K au carré) ;

 

  • les écoles privées représentent une véritable jungle : les enseignants n’ont pas les mêmes traitements. Ceux qui sont ‘’durs’’, capables de drainer de la clientèle ou ayant des bras longs au ministère voire bien introduits dans les réseaux mafieux y sont traités comme de petits princes et bénéficient généralement de promotion. Ils s’associent aux fondateurs sans scrupule pour dévorer les ‘’brebis’’ (les enseignants soumis à tout prix, moins expérimentés, moins populaires, moins durs ou moins qualifiés). Ce qui fait que beaucoup de pauvres enseignants ont peur de se faire syndiquer ;

 

  • l’enseignement privé est aussi caractérisé par l’anarchie totale : le taux horaire est généralement imposé et, dans la plupart des cas, il n’y a pas de contrat écrit ou, il est tout simplement imposé ; à prendre ou à laisser ;

 

  • Les écoles privées sont, majoritairement, des « écoles-boutiques » : les fondateurs se soucient beaucoup plus des bénéfices à engranger à la fin du mois pour eux et pour leurs familles que de l’amélioration des conditions de vie et de travail des personnels (encadreurs et enseignants), encore moins de la qualité de l’enseignement donné.

 

Pour pallier à cette situation déshonorante et déshumanisante (précarité des enseignants du privé), il faudrait :

A l’urgence :

  • Elaborer un plan économique spécial pour le secteur de l’éducation en cette période de COVID-19 tout en mettant un accent particulier sur l’enseignement privé, notamment l’octroi de subventions spéciales aux écoles.

A court terme :

  • Restaurer la direction nationale de l’enseignement privé qui veillera au fonctionnement normal des établissements et à la qualité des apprentissages ;

 

  • Réviser les textes qui régissent le fonctionnement des écoles privées en tenant compte de l’amélioration considérable des conditions de vie et de travail des personnels y exerçant y compris les enseignants (contrats annuels ou contrats à durée indéterminée, imposition d’un taux horaire minimal et l’assurance maladie, accès aux prêts bancaires, formations continues des formateurs,…).

 

A défaut, il faudrait rattacher tous les enseignants à la fonction publique à travers les ministères en charge de l’éducation et de la  formation. Ces derniers s’occuperaient ainsi du recrutement, de la formation continue, de l’affectation tant bien au public qu’au privé et du traitement salarial. Dans ce cas, les fondateurs d’écoles et d’universités privées seront amenés à sous-traiter avec les ministères concernés.

Cette dernière option favoriserait non seulement la protection des enseignants (traitement décent), la lutte contre l’anarchie et la corruption mais aussi et surtout la qualification de l’éducation.

 

Aboubacar Mandela CAMARA

Sociologue/Chercheur et Consultant en éducation/Auteur

Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Boffa : la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL bouclée en apothéose

Publié

le

Comme partout en Guinée, la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL a pris fin ce vendredi 16 octobre 2020 dans la préfecture de Boffa.

Sur initiative du directoire préfectoral de campagne, cette clôture s’est déroulée dans une ambiance festive au cours de laquelle les militants ont massivement répondu à l’appel.

La cérémonie a été rehaussée par la présence de 2 Khalifs de Boffa qui ont formulé des prières et bénédictions en faveur de la paix et la quiétude sociale en Guinée et à Boffa en particulier.

Dans une ferveur électrique, les troupes de danse traditionnelles et artistes urbains ont exhibés leurs talents culturels devant une foule de militants du RPG Arc-En-Ciel.

Cette forte mobilisation des citoyens de Boffa est le résultat de plusieurs activités menées par le directoire de campagne pendant lesquelles les membres ont expliqué aux citoyens, le programme de société du mandat à venir du Professeur Alpha Condé, à travers les stratégies de porte-à-porte, dans la ville, les sous-préfectures et les districts.

Les citoyens ont compris le message, selon monsieur Gabriel Curtis, ministre parrain du RPG à Boffa.

«Nous leur avons expliqué que le programme du RPG ARC-EN-CIEL, porté par monsieur le Président de la République, était le meilleur pour la population de Boffa et pour la Guinée. On s’attend à ce que le vote soit massif et le verdict soit sans appel », affirme-t-il.

Pour la députée uninominale, cette mobilisation est une manière de rassurer le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, de l’engagement des citoyens de Boffa à lui renouveler leur confiance.

« Nous sommes engagés, les filles et les fils de Boffa, pour accompagner le Président de la République, accompagner le gouvernement et accompagner tous les fils de notre pays qui veulent la stabilité, la paix et l’émergence. Nous ne voulons pas qu’il y ait de la violence dans ce pays. Parce que le Président de la République est un homme de la paix, de dialogue et de la prospérité partagée », martèle Honorable Zeinab Camara.

Elle souhaite également que cette élection soit apaisée, sans violence et surtout qu’elle se déroule dans le fair-play politique ‘’pour que nous puissions amorcer le processus de démocratie dans notre pays.’’

Honorable Zeinab Camara est convaincue aussi qu’à Boffa ‘’ce n’est pas au coup KO, qu’il faut s’attendre, mais au coup Fatal’’.

Madame Hadja Fatou Aribot a de son côté, rappelé les énormes réalisations dont la préfecture de Boffa a bénéficiées sous le régime d’Alpha Condé. Invitant les boffakas à retirer leurs cartes d’électeurs et à voter massivement pour le Président de la République, la directrice préfectorale de campagne a rassuré que le premier mandat de la quatrième République sera une opportunité pour la préfecture dans tous les secteurs.

Les citoyens de Boffa, satisfaits de la qualité de l’organisation de la campagne, promettent de voter pour le candidat du RPG ARC-EN-CIEL.

« je vous rassure que le Professeur Alpha Condé sera élu à 100%. Je dis cela en me référant de la qualité de l’enseignement au bénéfice de nos enfants. Les résultats du baccalauréat unique session 2020 par exemple… », a déclaré Mohamed Camara.


Les femmes de Boffa, à leur tour, se disent unies et très engagées pour la réélection du Professeur Alpha Condé et s’apprêtent à déjà à célébrer sa victoire.

« Nous nous attendons maintenant aux bons résultats issus des urnes. J’avoue que les festivités de campagnes que vous avez vues, sont petites. Nous nous préparons à célébrer la victoire de nos candidats sans heurts. Ce qui prouve que Boffa est engagé à réélire Alpha Condé, c’est le retrait massif des cartes d’électeurs. Je vous assure que tous ceux qui ont l’âge de voter sont allés prendre leurs cartes afin de voter massivement », a fait savoir madame Boinki Kéita.

Cellule de Communication du Directoire de Campagne RPG Arc-En-Ciel Boffa

Continuer à lire

ACTUALITES

Mission d’observation électorale : la mission de la CEDEAO présente son équipe.

Publié

le

A 48 heures de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, la CEDEAO a fait la présentation officielle de ses 100 observateurs et 16 experts qui seront déployés sur toute l’étendue du territoire national pour l’observation du scrutin présidentiel du 18 octobre.

A l’occasion de leur présentation, le chef de ladite mission a invité les observateurs au respect scrupuleux des consignes données par la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest pour la réussite de leur mission sur terrain.

<<La CEDEAO souhaite que vous vous mettez au service de la communauté en observant toutes les phases du processus électoral et jusqu’à la lecture préliminaire du rapport sur le déroulement du scrutin. Pendant cette mission, vous devez respecter les conseils sécuritaires, sanitaires. En temps que chef de la mission, je vous exhorte au travail, au  professionnalisme et surtout l’impartialité pour le bon déroulement du scrutin présidentiel. >>a lancé José Maria Neves

Fodé BAYO

Continuer à lire

ACTUALITES

Camp militaire de Kindia: un haut gradé tué dans des circonstances « douteuses. »

Publié

le

Des informations concordantes au niveau de la première région militaire de la Guinée font état de l’assassinat du Colonel Mamady Condé commandant du camp militaire de Samorenya.

Selon notre source proche du camp militaire, c’est aux environs de 02h du matin dans la nuit du jeudi à vendredi que les tirs sporadiques ont été entendus dans les différents camps militaires de Kindia.

Pour l’heure, nous ignorons la réalité dans l’intérieur du camp et les circonstances dans lesquelles cet officier a été tué.

Au moment où nous mettions en ligne cette dépêche, le camp militaire reste entouré par les militaires.

Nous y reviendrons.

ACK

 

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 4 jours

Boffa : la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL bouclée en apothéose

Comme partout en Guinée, la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL a pris fin ce vendredi 16 octobre 2020 dans la préfecture de...

ACTUALITESil y a 7 jours

Dr Koureissy Condé aux côtés du Pr Alpha Condé : un «défenseur» de l’opposition dans le sérail !

C’est du pain béni pour l’opposition. Un rapprochement qui enchante. Longtemps plongée dans l’hésitation, le parti Alliance nationale pour le...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Mamou : Cellou Dalein Diallo anime un meeting géant au stade préfectoral

Forcé de remettre dans le calendre grec sa campagne électorale dans la région de Kankan, le président de l’UFDG poursuit...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Kankan : Alpha Condé accueilli en rock star par les militants du rpg arc-en-ciel

C’est une foule immense, habillée en jaune et autres symboles du parti Rpg qui est sortie accueillir le président de...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Kankan : plus de 98% des cartes d’électeurs ont été retirées ( source CEPI-Kankan)

Lancées le 19 septembre dernier, les opérations de distribution des cartes d’électeurs se poursuivent sans difficulté majeure dans la région...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Macenta : Ce que Cellou Dalein Diallo a promis aux jeunes et femmes!

Le président de l’union des forces démocratiques de Guinée poursuit son offensive à l’intérieur du pays pour expliquer son programme...

ACTUALITESil y a 4 semaines

Le Mouvement politique ‘’Faso Khanunteya’’ invite les guinéens à combattre l’ethnostratégie pour une nation unie et prospère (Déclaration)

  Le Mouvement politique « Faso Khanunteya », dénomination issue des langues nationales maninkakan et sossoxui signifiant littéralement amour de la patrie,...

ACTUALITESil y a 4 semaines

Fiabilité du Fichier électoral : les experts de la CEDEAO présentent leur rapport d’audit

Après un mois d’analyse, d’évaluation du fichier électoral, les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest...

ACTUALITESil y a 4 semaines

Kankan : le fédéral de l’ufdg dévoile les raisons de leur interpellation.

Ils ont été interpellés, détenus durant quelques heures, avant d’être libérés dans la journée de ce mardi 22 septembre 2020...

ACTUALITESil y a 4 semaines

Urgent-kankan: les leaders de l’ufdg interpellés sont libérés.

Elle vient de nous parvenir cette autre nouvelle. Interpellés et détenus pour quelques heures, les responsables de l’ufdg arrêtés viennent...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci