Connect with us

ACTUALITES

La Guinée classée médiocre par NRGI

Publié

le

Du 28 au 29 juin 2017 à Conakry, Natural Resource Gouvernement Institute (NRGI) a procédé à la présentation  de son rapport d’étude sur l’indice de gouvernance des ressources naturelles 2017. L’objectif principal de cette étude est d’évaluer la manière dont les pays riches en ressource naturelle gèrent leurs ressources minières, gazières et pétrolières.D’ailleurs, c’est le seul indice international dédié aux industries extractives. Elle vise à mettre à la disposition de l’ensemble des parties prenantes impliquées dans la gestion du secteur un outil qui leur permettra d’évaluer des défis liés au secteur et de prendre des décisions éclairées pour la bonne marche des activités extractives. La période couverte par l’étude est de 2015-2016.

Dans son processus de communication,NRGI en collaboration avec Action Mine, a choisidifférentes cibles dont les journalistesà travers un échange préparatoire. La rencontre a eu lieu le 28 dans les locaux d’OSIWA en Guinée. La seconde étapeavait pour cible les étudiants de l’université UNIC de Lambanyi à travers une conférence débat  animée par messieurs Aboubacar Akoumba Diallo, Ibrahima Diallo respectivement Consultants des programmes des Nations Unies, et chef de département des droits miniers à l’université Roi Mohamed VI, Madame Sun-Min kim chargée des programmes de NRGI pays  et Madame Evelyne Tsagué, Directrice Adjointe pour l’Afrique francophoneet enfin un atelier de communication avec les membres de la société civile Guinéenne.

Durant ces deux jours d’échange, un accent particulier a été porté sur Guinée dont le secteur minier a obtenu une note de 38 points sur 100 selon l’indice de gouvernance des ressources naturelles 2017. Avec ce score, la Guinée occupe la 63eme place sur 89 pays évalués et la 20eme place sur les 31 pays d’Afrique subsahariens évalués. Cependant, il faut noter que le Ghana occupe la première place de la liste dans le mode de gouvernance de ces ressources minières et pétrolières. Il faut également noter que la mauvaise gestion des revenues de la Guinée, contribueàsa faible performance globale, avec une note de 24 sur 100. Cet indice montre comment la Guinée est défaillante dans la gestion des revenus de l’indice avec une place de 78e parmi les 89 évaluations réalisées.

Dans sa présentation Madame Evelyne Tsagué, Directrice Adjointe pour l’Afrique francophone de NRGI amentionné quelques causes de cette position médiocre : « au niveau de la Guinée ce que l’on observe de façon générale, c’est l’écart cruel qui existe entre l’existence des règles et la pratique. Cet écart dans l’ensemble est de 9 points,  mais au niveau de la Guinée il est de 22 points. Il faut également noter un déficit lié à la disponibilité et l’accessibilité aux informations par grand public. Néanmoins, malgré tout, l’effort du ministère des Mines et de la Géologie est à déplorer. Maislà où les scores sont mauvais c’est au niveau de la gestion des revenus, la budgétisation nationale et le partage infranational des revenus, l’efficacité dans la gestion du gouvernement. Il y’a encore d’énormes efforts à faire notamment  sur les questions relatives aux règles budgétaires pour améliorer la transparence dans ce secteur».

A l’entendre, la transparence budgétaire et l’application des dispositions promettant le partage d’une partie des recettes minières avec les autorités locales émergent comme les faiblesses principales.  Tout compte fait, la Guinée a obtenu un score meilleur de 62 points sur 100 pour une sous composante de l’indice en matière d’octroi de licence. A ce niveau également, la Directrice de NRGI trouve que la Guinée pourrait faire mieux pour une plus grande transparence. La performance de la Guinée en matière de transparence fiscale est aussi satisfaite. Mais elle pourrait encore parvenir à de meilleur résultat en faisant recours à l’ITIE.  Car dans le cadre de l’ITIE,  les entreprises doivent publier les informations sur les payements effectués à l’Etat. Cela permettra de s’assurer que les taxes qui sont payées sont effectivement des taxes que l’entreprise devait payer.

Pour améliorer la gouvernance du secteur minier en Guinée, Madame Evelyne Tsagué a mis l’accent sur six principaux point : se concentrer sur la mise en application, poursuivre l’ouverture des administrations publiques, renforcer la gouvernance des entreprises publiques, protéger l’espace civique et lutter contre la corruption, renforcer les normes et les institutions internationales et enfin utiliser les donner pour conduire des reformes.

A la fin de ce premier d’échange, le NGRI a mis à profit cette présencemassive des journalistes pour leur rappeler le rôle crucial qu’ils auront à jouer pour la pérennisation de cet acquit comme outil de dialogue, de recherche et de transparence dans le mode de gouvernance du secteur minier guinéen. C’est d’ailleurs dans ce cadre que Madame Evelyne pense que cet « Indice peut aider les journalistesà comprendre les forces et faiblesses du secteur, de la manière dont le secteur est géré et essayer de voir avec les parties prenantes comment est-ce qu’on peut améliorer la situation. Ils peuvent également se servir des informations contenues dans ce rapport pour organiser des débats publics, avec des personnes qui peuvent parler avec autorité, avec des personnes qui gèrent le secteur.  Ils peuvent également s’en servir pour écrire des articles et échanger avec les décideurs pour essayer de comprendre qu’est-ce qui fait problème, quels sont les défis… ».

Pour elle, l « amélioration de la communication, la transparence autour de cette problématique pourrait résoudre un certain nombre de problème qui font perdre à l’Etat énormément de revenu. Donc il faut rendre l’information publique le plutôt que possible pour qu’elle soit connues et intégrées par la population de base ».

Toutefois il faut rappeler que La Guinée est un pays à faible revenu qui compte une population de 13 millions d’habitants et un produit intérieur brut par habitant de 500 USD. Ce pays abrite la quatrième réserve de bauxite au monde avec plus de 40milliards de tonnes. Il est actuellement le troisième producteur et exportateur mondiale de bauxite. Cette évaluation met donc l’accent sur la bauxite en raison de son importance pour l’économie de la Guinée. En 2015 l’exportation minière représentait plus de 60 pour cent des exportations totales de la Guinée et 24 pour cent des revenus totaux de l’Etat.

Ensuite la seconde journée de communication avait débuté par l’Université Internationale Collège de Lambanyi (UNIC,) avec une conférence débat portant toujours sur l’indice de gouvernance des ressources Naturelles 2017. Elle a pris fin  avec un atelier en présence des acteurs de la société civile à Bleu Beach.

A cette occasion la Directrice Madame Evelyne Tsagué a procédé à la présentation des résultats de l’étude. Lors de cette présentation elle ainsisté sur la participation de tous et de toutes pour la conservation, l’appropriation et la pérennisation de cet outil par tous et pour tous. Selon le rapport près de 6 milliards de personnes habitent dans les 81 pays évalués par le RGI plus de trois quart de la population mondiale. Parmi celle-ci 1, 8 milliards de personnes sont pauvres, et à en croire ces résultats, près de la moitié de ces personnes vivent dans les pays où la gouvernance des ressources est insuffisante, médiocre comme la Guinée, ou défaillant.

Elle a par la suite passé la parole aux panélistes pour un échange fructueux avec les étudiants.

Akoumba Diallo, l’un des panélistes et journaliste indépendant, a dans son intervention, invité les étudiants à s’approprier de cet outil pour enrichir leur connaissance et poser le débat lors des rencontres entre étudiants ou devant les responsables du secteur.

Enfin, après la présentation de l’indice par la chargée de programme pays, madame Sun-Min Kim et par la directrice Madame Evelyne Tsagué, les participants répartis en cinq groupesont effectuéet présenté un exercice pratique soumi par NRGI. Cet exercice avait pour objectifs d’amener les participants à déceler les problèmes qui assaillent le secteur extractif et à trouver des solutions.

Pour finir notons que le secteur extractif présente beaucoup d’opportunité entre autre opportunité : la création richesse et l’amélioration des conditions de développement au niveau local. M. Amadou Bah, Directeur exécutif d’Action Mine Guinéeexprime sa satisfaction : « nous sommes convaincus que si ces différentes couches se donnent les mains, elles pourraient bien influencer les politiques publiques en matière de gouvernance des industries extractives et cela peut être un ouf de soulagement pour le peuple qui va bénéficier des retombées positives de l’exploitation minière en Guinée ». Comme activités autres que la présentation de ce rapport,  monsieur BAH entend organiser  avec son équipe des séries de plaidoyers auprès des décideurs et des responsables des secteurs miniers.

 

Aminata Samby

Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Crises post-electorales: COFENA invite les guinéens à la retenue!

Publié

le

La république de Guinée est entrain de verser dans une crise aiguë au lendemain de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.

Déjà  des cas de morts sont enregistrés, des scènes de violences, des pillages, bref des violations flagrantes des droits de l’Homme.

Face donc à cette situation inquiétante, la COFENA alerte et invite les guinéens au calme, à la retenue, au pardon et surtout à l’esprit patriotique.

Lisez cette déclaration.

Continuer à lire

ACTUALITES

Boffa : la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL bouclée en apothéose

Publié

le

Comme partout en Guinée, la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL a pris fin ce vendredi 16 octobre 2020 dans la préfecture de Boffa.

Sur initiative du directoire préfectoral de campagne, cette clôture s’est déroulée dans une ambiance festive au cours de laquelle les militants ont massivement répondu à l’appel.

La cérémonie a été rehaussée par la présence de 2 Khalifs de Boffa qui ont formulé des prières et bénédictions en faveur de la paix et la quiétude sociale en Guinée et à Boffa en particulier.

Dans une ferveur électrique, les troupes de danse traditionnelles et artistes urbains ont exhibés leurs talents culturels devant une foule de militants du RPG Arc-En-Ciel.

Cette forte mobilisation des citoyens de Boffa est le résultat de plusieurs activités menées par le directoire de campagne pendant lesquelles les membres ont expliqué aux citoyens, le programme de société du mandat à venir du Professeur Alpha Condé, à travers les stratégies de porte-à-porte, dans la ville, les sous-préfectures et les districts.

Les citoyens ont compris le message, selon monsieur Gabriel Curtis, ministre parrain du RPG à Boffa.

«Nous leur avons expliqué que le programme du RPG ARC-EN-CIEL, porté par monsieur le Président de la République, était le meilleur pour la population de Boffa et pour la Guinée. On s’attend à ce que le vote soit massif et le verdict soit sans appel », affirme-t-il.

Pour la députée uninominale, cette mobilisation est une manière de rassurer le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, de l’engagement des citoyens de Boffa à lui renouveler leur confiance.

« Nous sommes engagés, les filles et les fils de Boffa, pour accompagner le Président de la République, accompagner le gouvernement et accompagner tous les fils de notre pays qui veulent la stabilité, la paix et l’émergence. Nous ne voulons pas qu’il y ait de la violence dans ce pays. Parce que le Président de la République est un homme de la paix, de dialogue et de la prospérité partagée », martèle Honorable Zeinab Camara.

Elle souhaite également que cette élection soit apaisée, sans violence et surtout qu’elle se déroule dans le fair-play politique ‘’pour que nous puissions amorcer le processus de démocratie dans notre pays.’’

Honorable Zeinab Camara est convaincue aussi qu’à Boffa ‘’ce n’est pas au coup KO, qu’il faut s’attendre, mais au coup Fatal’’.

Madame Hadja Fatou Aribot a de son côté, rappelé les énormes réalisations dont la préfecture de Boffa a bénéficiées sous le régime d’Alpha Condé. Invitant les boffakas à retirer leurs cartes d’électeurs et à voter massivement pour le Président de la République, la directrice préfectorale de campagne a rassuré que le premier mandat de la quatrième République sera une opportunité pour la préfecture dans tous les secteurs.

Les citoyens de Boffa, satisfaits de la qualité de l’organisation de la campagne, promettent de voter pour le candidat du RPG ARC-EN-CIEL.

« je vous rassure que le Professeur Alpha Condé sera élu à 100%. Je dis cela en me référant de la qualité de l’enseignement au bénéfice de nos enfants. Les résultats du baccalauréat unique session 2020 par exemple… », a déclaré Mohamed Camara.


Les femmes de Boffa, à leur tour, se disent unies et très engagées pour la réélection du Professeur Alpha Condé et s’apprêtent à déjà à célébrer sa victoire.

« Nous nous attendons maintenant aux bons résultats issus des urnes. J’avoue que les festivités de campagnes que vous avez vues, sont petites. Nous nous préparons à célébrer la victoire de nos candidats sans heurts. Ce qui prouve que Boffa est engagé à réélire Alpha Condé, c’est le retrait massif des cartes d’électeurs. Je vous assure que tous ceux qui ont l’âge de voter sont allés prendre leurs cartes afin de voter massivement », a fait savoir madame Boinki Kéita.

Cellule de Communication du Directoire de Campagne RPG Arc-En-Ciel Boffa

Continuer à lire

ACTUALITES

Mission d’observation électorale : la mission de la CEDEAO présente son équipe.

Publié

le

A 48 heures de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain, la CEDEAO a fait la présentation officielle de ses 100 observateurs et 16 experts qui seront déployés sur toute l’étendue du territoire national pour l’observation du scrutin présidentiel du 18 octobre.

A l’occasion de leur présentation, le chef de ladite mission a invité les observateurs au respect scrupuleux des consignes données par la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest pour la réussite de leur mission sur terrain.

<<La CEDEAO souhaite que vous vous mettez au service de la communauté en observant toutes les phases du processus électoral et jusqu’à la lecture préliminaire du rapport sur le déroulement du scrutin. Pendant cette mission, vous devez respecter les conseils sécuritaires, sanitaires. En temps que chef de la mission, je vous exhorte au travail, au  professionnalisme et surtout l’impartialité pour le bon déroulement du scrutin présidentiel. >>a lancé José Maria Neves

Fodé BAYO

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 1 semaine

Boffa : la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL bouclée en apothéose

Comme partout en Guinée, la campagne du RPG-ARC-EN-CIEL a pris fin ce vendredi 16 octobre 2020 dans la préfecture de...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Dr Koureissy Condé aux côtés du Pr Alpha Condé : un «défenseur» de l’opposition dans le sérail !

C’est du pain béni pour l’opposition. Un rapprochement qui enchante. Longtemps plongée dans l’hésitation, le parti Alliance nationale pour le...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Mamou : Cellou Dalein Diallo anime un meeting géant au stade préfectoral

Forcé de remettre dans le calendre grec sa campagne électorale dans la région de Kankan, le président de l’UFDG poursuit...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Kankan : Alpha Condé accueilli en rock star par les militants du rpg arc-en-ciel

C’est une foule immense, habillée en jaune et autres symboles du parti Rpg qui est sortie accueillir le président de...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Kankan : plus de 98% des cartes d’électeurs ont été retirées ( source CEPI-Kankan)

Lancées le 19 septembre dernier, les opérations de distribution des cartes d’électeurs se poursuivent sans difficulté majeure dans la région...

ACTUALITESil y a 3 semaines

Macenta : Ce que Cellou Dalein Diallo a promis aux jeunes et femmes!

Le président de l’union des forces démocratiques de Guinée poursuit son offensive à l’intérieur du pays pour expliquer son programme...

ACTUALITESil y a 4 semaines

Le Mouvement politique ‘’Faso Khanunteya’’ invite les guinéens à combattre l’ethnostratégie pour une nation unie et prospère (Déclaration)

  Le Mouvement politique « Faso Khanunteya », dénomination issue des langues nationales maninkakan et sossoxui signifiant littéralement amour de la patrie,...

ACTUALITESil y a 1 mois

Fiabilité du Fichier électoral : les experts de la CEDEAO présentent leur rapport d’audit

Après un mois d’analyse, d’évaluation du fichier électoral, les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest...

ACTUALITESil y a 1 mois

Kankan : le fédéral de l’ufdg dévoile les raisons de leur interpellation.

Ils ont été interpellés, détenus durant quelques heures, avant d’être libérés dans la journée de ce mardi 22 septembre 2020...

ACTUALITESil y a 1 mois

Urgent-kankan: les leaders de l’ufdg interpellés sont libérés.

Elle vient de nous parvenir cette autre nouvelle. Interpellés et détenus pour quelques heures, les responsables de l’ufdg arrêtés viennent...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci