CALL US NOW +224 664 51-51-51
Réjoingez-nous

Éducation : Après la grève, les classes sont encore vides !

Deux jours après la suspension du mot d’ordre de grève, les classes sont encore fermées dans la plus part des communes de Conakry et de l’intérieur du pays. Ce, malgré la présence des enseignants et le corps d’encadrement. Ce jeudi, 15 mars 2018, notre reporter a fait un tour  dans la commune de Ratoma. Constat !

Au lycée Kipé, nous avons trouvé dans la cour quelques élèves et certains enseignants. Notre tentative d’échanger avec les autorités est restée vaine.  Au collège, le principal Sory DOUMBOUYA a été clément pour nous dire que : « sur un effectif de deux mille (2000) élèves, cent douze (112) ont répondu présents. Du coté des enseignants, vingt quatre (24) étaient au programme et 18 se sont présentes. »

À l’école primaire Kipé II, deux (2) groupes pédagogiques font le roulement (matin et soir). Pour le groupe du matin, un tiers (1/3) de l’effectif a fait le déplacement.

Le directeur adjoint de cette école Mohamed Fanta CAMARA invite les élèves à venir à l’école : « les cours ont effectivement repris dans notre établissement. Donc, les parents ne doivent plus garder les enfants à la maison. »

À quelques kilomètres, nous sommes à l’école primaire Kaporo. Ici, c’est la même réalité. Les élèves ont brillé par leur absence malgré la forte présence des encadreurs.

Probablement, les élèves attendent jusqu’au lundi pour revenir en nombre dans les salles de classe si évidemment aucune manifestation de l’opposition républicaine n’est programmée.

Boèboè BEAVOGUI

 

Africvision Guinee

Groupe de Presse Afric Vision : Plus qu’une vision, c’est une histoire à vivre absolument

VIEW ALL POSTS

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *