Connect with us

ACTUALITES

DISCOURS DE LA PRESIDENTE DE LA HAC, A l’occasion de la tenue du séminaire sur le développement de la télévision numérique en Afrique

Publié

le

Mesdames et Messieurs les Ministres Monsieur le Président de StarTimes, cher Frère PANG XING XING Distingués invités en vos rangs et grades,  Tout protocole observé

Il m’est particulièrement agréable de m’adresser à vous en cette occasion solennelle qui nous est offerte chaque année pour échanger en toute amitié et en toute fraternité sur le développement de la télévision numérique en Afrique.

 

Je souhaiterais tout d’abord adresser, au nom du Président de la République de Guinée, S.E le Professeur Alpha Condé, de son Gouvernement et de l’ensemble des populations guinéennes, mes sincères remerciements pour l’accueil et l’hospitalité dont la délégation guinéenne et moi-même avons été l’objet depuis notre arrivée.

Je voudrais également au nom de la Haute Autorité de la Communication de la République de Guinée que je préside, saluer la présence de mes confrères du Réseau Africain des Régulateurs de la communication et tout particulièrement son Président, Monsieur Nana KwasiGyan-APENTENG.

 

Depuis sa création en 2011, « le Séminaire sur le développement de la télévision numérique en Afrique » a contribué activement à éclairer la lanterne des acteurs africains impliqués dans le processus de transition de la télévision vers le numérique et de facto, celle des décideurs gouvernementaux.

 

Le thème de cette année : « Généraliser la télévision numérique, jouir de la vie smart » n’est pas choisi au hasard.  En effet, les dirigeants africains en ont pris conscience et à juste raison pour s’inscrire dans cette logique depuis plus d’une décennie.

Il est vrai que les pays n’ont pas encore connu le même niveau d’avancement dans cet important processus à date, mais il est incontestable que plus que jamais, la tendance fait effet de mèche et tous ont embarqué dans le train qui nous mènera vers une Afrique où les citoyens, quelles que soient leur origine, leur position sur le continent, accèderont à la télévision numérique. C’est pourquoi, le concept de « Télévision Numérique Terrestre » a évolué vers celui de « Télévision Numérique pour Tous ».

L’Afrique est un continent qui a des reliefs très divers et variés selon les zones, ainsi, toutes ses parties ne sauraient être couvertes par le signal numérique de la télévision terrestre. Ainsi pour pallier cet état de fait, la très généreuse offre de S.E le Président XI XING PING de doter 10.000 villages africains de la télévision numérique par satellite devient une amorce de résolution de ce problème.

 

Vous me permettrez de féliciter au passage le groupe STARTIMES qui a été choisi pour mettre en œuvre ce projet historique.

Je suis sûre, qu’en sa qualité de Président en exercice de l’Union Africaine, S.E. le Professeur Alpha CONDE accordera une attention toute particulière à la réalisation de projet.

 

Mesdames et Messieurs, Distingués invités, Il vous souviendra qu’à l’occasion de la conférence des chefs d’Etats de l’Union Africaine en janvier 2016, 10 (dix) pays à savoir: l’Angola, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Gabon, le Kenya, le Mali, le Rwanda, le Sénégal et le Soudan du Sud, ont initié « Smart Africa ». Le Benin, Djibouti, l’Egypte, la Guinée, le Niger et le Togo ont suivi juste après et à ce jour, 18 pays ont adhéré.

 

C’est vous dire que l’Afrique a compris ; elle a compris et a commencé à se mobiliser pour généraliser la télévision numérique. Elle a compris parce qu’elle a commencé a créer des « villes intelligentes » où des « citoyens intelligents » profiteront au maximum d’une « administration intelligente » et des « infrastructures intelligentes ».

Pour se faire, la télévision numérique reste un des outils les mieux adaptés pour toutes les couches sociales afin de permettre leur évolution vers « la vie intelligente ».

 

Les objectifs de développement durable ont déjà permis de tracer les voies qui nous mèneront à cela. Les plans et programmes de développement de nos pays tendent vers ces objectifs qui, à n‘en point douter, apporteront le bienêtre tant recherché par nos populations.

Chers frères et sœurs, des médias, des télécommunications, des administrations, de l’industrie donnons-nous la main pour que vive l’Afrique intelligente.

 

Il y a des statistiques qui annoncent que plus d’un milliard de Smartphones, de tablettes et autres objets connectés sont en Afrique. Les Africains ont commencé à jouir de la vie intelligente avant que les infrastructures n’y soient totalement déployées. Nous savons car nous y vivons, que celles-ci et les lois et règlements peinent toujours à être élaborés, adoptés et promulgués pendant que les acteurs sont obligés de suivre la satisfaction des exigences sans cesse croissantes des consommateurs.  Nous devons donc tous ensemble œuvrer pour faciliter l’avancement des processus de numérisation des télévisions en cours et encourager nos gouvernements à investir sans hésiter dans les infrastructures à large bande.

 

Je voudrais conclure mes propos en citant le Président Paul KAGAME du Rwanda qui disait: « l’investissement dans les technologies de l’information et de la communication est essentiel pour propulser un pays à un niveau de productivité et d’efficacité. Investir dans les technologies de l’information et de la communication n’est pas fait au détriment d’autres secteurs, l’investissement dans les T.I.Cs donne lieu à des avantages pour chaque secteur et le plus tôt que vous commencez sera le mieux ».

 

Vive la Coopération Chine – Afrique Vive la Télévision numérique  Vive l’Afrique Intelligente

 

Je vous remercie

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com
Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Conseil des ministres : Alpha Condé instruit le contrôle et l’audit systématique des comptes des EPA, des EPIC et….

Publié

le

Conakry, le jeudi 20 mai 2021 – La session ordinaire du conseil des ministres, s’est tenue ce jeudi 20 Mai 2021, par vidéoconférence, de 10h25 à 12h25, sous la Présidence, de Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé.

Au titre du premier point de l’ordre du jour, Monsieur le Président de la République, son Excellence, Professeur Alpha Condé, a informé le conseil que la commission chargée du contentieux-franco-guinéen entamera sa mission, la semaine prochaine. Elle s’emploiera à distinguer les citoyens qui sont dans l’illégalité de ceux dans la légalité. Ce sera une approche au cas par cas. Les citoyens dont les maisons ont été, injustement, à tort, détruites seront indemnisés ou leurs habitations reconstruites. En revanche, tous ceux qui occupent, illégalement, les domaines et terrains appartenant à l’Etat, seront déguerpis, sans aucune mesure d’indemnisation.

En outre, des enquêtes seront diligentées pour déterminer les conditions de toutes les occupations et situer aussi les responsabilités à propos des titres et actes administratifs détenus par les uns et les autres.

Le Chef de l’Etat s’est réjoui des conclusions favorables de la dernière revue du programme économique guinéen par nos partenaires, neutres et impartiaux, qui rétablissent la vérité à partir de critères objectifs et transparents à propos de la gouvernance économique du pays. Il a invité le Gouvernement à partager toutes les informations avec les populations, afin qu’elles soient édifiées sur tous les faits et les événements qui les touchent. Ainsi, l’action publique sera mieux comprise et le travail du gouvernement mieux jugé et apprécié.

S’agissant de l’endettement du pays, Monsieur le Président de la République a noté que la Guinée est beaucoup moins endettée que la moyenne admise pour les Etats membres de la CEDEAO. Alors que le seuil toléré est de 60%, dans les pays de l’UEMOA a Guinée affiche un taux d’endettement global de 44% du PIB sur lequel la dette extérieure représente 26 %, environ.

Le Chef de l’Etat a instruit que l’administration et contrôle des grands projets (ACGP), assiste les hommes d’affaires du pays à faire des études bancables pour leur faciliter l’accès aux financements destinés au secteur privé.

Monsieur le Président de la République, a instruit, fermement, que tous les contrats et marchés publics soient attribués, par la voie des appels d’offres, qui doivent être lancés six mois avant, sans le moindre prétexte de dérogation lié à des urgences ou d’autres raisons.

Dans la foulée, le Chef de l’Etat, a ordonné que tous les contrats et marchés publics soient passés au peigne fin, avant d’être approuvés et payés, afin de se prémunir et lutter contre les pratiques chroniques de corruption, de surfacturations et de conflits d’intérêt. Aucun contrat et marché public ne sera honoré et payé, s’il ne remplit pas toutes les conditions de transparence et d’équité et n’obéit pas aux règles et procédures prescrites, en la matière.

Monsieur le Président de la République, s’est fermement engagé à user de tous ses pouvoirs et de tous les moyens pour que la Guinée ne soit pas une plaque tournante du trafic de la drogue ou ne soit un pays de recyclage de l’argent sale.

Monsieur le Président de la République a informé le conseil de la suspension par le Ministre d’Etat, ministre de l’environnement de nombreux gardes forestiers, suite au scandale révélé de la coupe et du trafic illicites du bois. La même mesure est envisagée pour d’autres fonctionnaires aussi bien de l’administration du territoire que pour tous les services impliqués, après la mission de terrain du ministre. Toutes les personnes reconnues responsables ou complices dans cette affaire, écoperont de sanctions administratives disciplinaires et feront l’objet de poursuites judiciaires. Le Chef de l’État, a mis en garde contre les pratiques et les activités de déforestation.

Monsieur le Président de la République, a instruit de sortir tous les fictifs du fichier de la fonction publique. De même qu’il a engagé tout le Gouvernement à mettre un terme à la fraude qui consiste à payer des fonctionnaires en situation d’abandon de poste. Il a engagé, à cet égard, la responsabilité des personnes chargées des ressources humaines.

Le Chef de l’État, a instruit le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, d’ordonner aux autorités financières de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la publication régulière du journal officiel.

Le Chef de l’Etat a déploré les loyers excessifs pratiqués dans le pays qui pèsent sur les ménages. Il a instruit de prendre des mesures appropriées pour y faire face, en même temps qu’il a instruit d’accélérer le programme de constructions de maisons à un prix abordable et des logements sociaux.

Monsieur le Président de la République a réitéré son instruction à renouveler les personnels vieillissants de l’administration dans un pays où 70% de la population a moins de 30 ans.

Il a aussi instruit au Ministre de la pêche et de l’économie maritime de suivre et respecter strictement les recommandations issues des états généraux de la pêche.

Monsieur le Président de la République, a engagé son Gouvernement à atteindre rapidement son objectif ambitieux pour la Guinée, à savoir, produire ce que nous consommons, à travers les programmes et projets prévus à cet effet et pour certains, déjà en cours de réalisation. Ce qui permettra de réduire le coût des denrées et d’éviter l’inflation.

Le Chef de l’Etat a instruit au Gouvernement le contrôle et l’audit systématique des comptes des établissements à caractère public (EPA) et les établissements à caractère public et industriel (EPIC) ainsi que les entreprises.

Monsieur le Président de la République, a informé le conseil de la reprise de ses visites dans les ministères, les services de l’Etat et de l’administration publique. Elles se feront désormais, dans la matinée et l’après-midi, pour contrôler les présences aux heures légales d’ouverture et de fermeture des bureaux. Il a indiqué que ce n’est pas tout d’être à l’heure au travail mais de s’acquitter effectivement de sa mission. Il a dit attacher un prix à la volonté et à l’engagement de chacun et de tous pour un service public irréprochable.

CCG

Continuer à lire

ACTUALITES

Contre Covid19 : la vaccination communautaire lancée ce matin dans la commune de Ratoma.

Publié

le

La direction régionale de la santé de la ville de Conakry a procédé au lancement de la campagne de vaccination communautaire contre la covid19 ce jeudi 20 mai. L’Objectif est de vacciner une grande partie de la population afin d’écouler le stock de vaccin que possède le pays.

Le gouvernement guinéen à travers les autorités sanitaires du pays veut passer à la vitesse supérieure dans le cadre de la vaccination contre la covid19. C’est pourquoi la vaccination communautaire contre cette pandémie a été lancée ce matin à la direction régionale de la santé de la ville de conakry.

Cependant, cette campagne de vaccination va évoluer en plusieurs phases. Ceci, pour faciliter l’opération sur le terrain et surtout rassurer les populations sur les vaccins et expliquer  la nécessité de les prendre

Président cette cérémonie de lancement, Moundjour Cherif directeur de cabinet du gouvernorat de Conakry a lancé une invite à la population à se faire vacciner. Une approche qui va à coup sûr aider à  vite rompre la chaîne de contamination pour que dans un avenir proche que la Guinée puisse en finir avec cette maladie et que la vie revienne à la normale.

À rappeler que depuis la déclaration du premier cas de covid dans le pays jusqu’à nos jours, près de 400.000 cas ont été prélevés avec un indice de positivité avoisinant les 6%.

Saranke Cisse 

Continuer à lire

ACTUALITES

Cour d’appel de Conakry : Fonike Mengue retourne en prison!

Publié

le

Le procès en appel de l’activiste Oumar Sylla connu sous le sobriquet ‘’Foniké Manguè’’ responsable à la mobilisation du front national pour la defense de la constitution (FNDC), ouvert ce jeudi 20 mai 2021 à la cour d’appel de Conakry a été reporté au 3 juin prochain. Ceci, après un véritable exerce oral entre la défense et la partie civile.

Pour rappel, le prévenu a été condamné à 11 mois de prision ferme par le tribunal de première instance de mafanco. Il est reproché à Oumar Sylla des faits suivants: “provocation directe à un atroupement non-armé suivi d’effet’’, et ‘’ communication et divulgation de fausses informations, menances notamment de violances ou de mort’’.

Les débats ont donc été renvoyés au 3 juin prochain pour les plaidoiries avant le délibéré final.

Fode Bayo 

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 1 jour

Conseil des ministres : Alpha Condé instruit le contrôle et l’audit systématique des comptes des EPA, des EPIC et….

Conakry, le jeudi 20 mai 2021 – La session ordinaire du conseil des ministres, s’est tenue ce jeudi 20 Mai...

ACTUALITESil y a 1 jour

Guinée-Hémicycle : deux importantes conventions adoptées à l’unanimité !

En plénière ce jeudi 20 mai 2021, les députés ont adopté à l’unanimité l’autorisation de ratification de la convention transfrontaliere...

ACTUALITESil y a 3 jours

Crise sociopolitique guinéenne : la radioscopie faite par le parti ARENA ( Déclaration )

La crise sociopolitique ne laisse aucun acteur majeur indifférent. Toutefois, chacun se donne voix et se limite à une simple...

ACTUALITESil y a 3 jours

Menace de sanctions de l’UE: le gouvernement propose une approche concertée ( communiqué )

Conakry, le mardi 18 mai 2021 – Une liste de personnalités Guinéennes qu’un groupe de députés européens voudraient voir « sanctionner » par...

ACTUALITESil y a 3 semaines

Enquête autour des manifestants tués: Kassory accuse, Dalein réplique, Dr Koureissy s’interroge et l’avocat tranche!

Le débat autour des décès enregistrés lors des manifestations politiques a été relancé par le premier ministre, chef du gouvernement...

ACTUALITESil y a 4 semaines

Désignation des membres de la FGF: le chef de l’Etat met en garde contre toute ingérence des autorités! (Conseil des ministres)

Conakry, le 22 avril 2021 – Sous la présidence de son Excellence Monsieur le Président de la République, le Conseil des...

ACTUALITESil y a 1 mois

Violences à Kouroussa: Honorable Dr Sekou Koureissy Condé s’inquiète et s’interroge!

Les derniers évènements dans la préfecture du célèbre écrivain Camara Laye continue de faire couler ancre et salives. La dernière...

ACTUALITESil y a 1 mois

Cabinet du chef de file de l’opposition: Mamadou Sylla amer avec Alpha Condé.

Quelques mois après la mise en place de son cabinet, Elhadj Mamadou Sylla est toujours à l’attente de son allocation...

ACTUALITESil y a 1 mois

Après son passage à l’hémicycle: la coordination de la haute Guinée rend visite au premier ministre ce samedi.

72 heures après le vote favorable des députés lors de son passage à l’assemblée nationale pour la présentation de la...

ACTUALITESil y a 2 mois

À la recherche de la paix : Dr Sékou Koureissy Condé et la coordination Hâali Pular se lancent au front.

 » Je ne suis pas mandaté par quelqu’un, ni à la recherche d’un poste, encore moins plaire à une tierce...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci