Connect with us

ACTUALITES

Croissance économique de la Guinée de 0 à 6,6% Le premier ministre Mamady Youla s’en félicite

Publié

le

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Mamady Youla était l’invité de la télévision nationale le lundi 5 juin dernier.  Au cours de cet exercice qu’il veut désormais régulier (le deuxième en moins d’un an), il a été question de gouvernance économique et financière et de progrès social notamment. C’était également l’occasion pour le Chef du Gouvernement d’aborder d’autres sujets d’actualité avec un zoom sur le bilan 2016 et les perspectives 2017 de l’équipe gouvernementale.

Ainsi, en guise d’introduction à cette première thématique, Mamady Youla a tout d’abord rappelé la présentation de la politique générale du Gouvernement à l’Assemblée Nationale en Mai 2016 dans laquelle il a décliné les grandes lignes des actions que son Gouvernement compte mener. Tout en mettant un point particulier sur la gouvernance actuelle, il dira en substance : « le gouvernement que nous dirigeons aujourd’hui est un Gouvernement qui est attelé à la tâche, et qui essaie de résoudre les problèmes des Guinéens », fin de citation.

Parlant de l’Efficacité de l’Etat sur le plan économique, Monsieur le Premier Ministre a tenu à souligner que le Chef de l’Etat Alpha Condé, en lui confiant cette mission, a réitéré sa volonté de mettre en place une équipe qui s’attaque aux problèmes et aux défis économiques de la Guinée. C’est justement dans cette optique, que Mamady Youla mettra en lumière les prouesses de son Gouvernement qui a réussi a inversé la tendance d’une croissance qui était à 0% en 2015. « Depuis les premiers résultats en 2016, nous avons réalisé un tôt de croissance de 6,6%, nous avons renoué avec nos partenaires techniques et financiers à travers le programme qui était en cours et nous avons achevé ce programme.  Pour la première fois dans l’histoire de la Guinée, un programme soutenu par le FMI, et l’ensemble des bailleurs de fond a été complété » dit-il. Ce mérite rappellera-t-il, n’est pas seulement à ce gouvernement, car c’est un programme qui datait de 2012.  Il a été lancé à l’issue de l’atteinte du point d’achèvement du PPTE, suivi du programme de facilitée Elargie de Crédit. Une réalisation à saluer.

S’agissant de la dette intérieure, le Premier Ministre a déclaré : « lorsque nous avons pris fonction le niveau des arriérés était supérieur à 1000 Milliards de francs guinéens. En fin 2016, nous avons ramené ce niveau à 400 Milliards, et nous n’avons pas accumulé de dettes extérieures ».

En parlant de corruption Mamady Youla a annoncé que le gouvernement a effectivement travaillé d’arrache-pied au cours des dernières semaines pour pouvoir soumettre à l’assemblée un projet de loi anti-corruption. Ce projet a été examiné au dernier Conseil interministériel et a été présenté au Conseil des Ministres, dans l’espoir qu’il sera soumis et adopté très prochainement.

En ce qui concerne la manière dont est menée la politique du gouvernement, Mamady Youla a rappelé que l’ambition du Chef de l’Etat en mettant cette équipe en place, était de sortir des codes classiques de notre administration. « Ce gouvernement comporte un grand nombre de Ministres qui ont un parcours élogieux, avec une expérience internationale. Ils ont travaillé dans le secteur privé, et des entités internationales. Cette expérience-là, le Chef de l’Etat a souhaité la mettre au service de la Guinée » dit le Premier Ministre.

Abordant la question de desserte en électricité, le Premier Ministre a évoqué toute l’importance que le Président de la République accorde à cette question. Il expliquera par la suite, que la demande d’électricité entre 2015 et 2016, est passée de l’ordre de 170 à 350 Mégawatts. Tout en soutenant qu’un gros effort a été effectivement fait dans la production d’électricité. « Le Chef de l’Etat en arrivant aux affaires a fait de la question de l’électricité une de ses priorités. Il a engagé des initiatives aussi bien en Guinée qu’à l’international pour marquer clairement son intérêt et ses priorités dans le secteur de l’électricité » ajoute-t-il.

Rappelant plus loin que lorsque le Chef de l’Etat arrivait au pouvoir, la capacité installée dans l’hydroélectricité était à peine de l’ordre de 100MWA et dans la thermique également 100MWA. « Aujourd’hui nous avons une capacité installée dans l’hydroélectricité de 350MWA et dans la thermique de 180MWA ». Des réalisations faites en très peu de temps avec un investissement de plus d’un milliard de dollars. Ce qui n’a jamais été fait depuis des décennies pour améliorer la capacité d’Energie, renchérit-il.

Il rappellera par ailleurs la problématique de la pose des compteurs prépayés dans les quartiers et le non payement des factures d’électricité par les populations, toute chose qui freine le développement de ce secteur.  Toujours par rapport à la question de l’électricité poursuit le Premier Ministre, le Chef de l’état a mis en place un comité composé de cadres de haut niveau, pour gérer et établir un dialogue avec EDG et la banque mondiale qui appuie ce processus.

Parlant toujours des secteurs de croissance, le Premier Ministre a tenu à expliquer le décret du Chef de l’Etat qui fait de Boké la Zone économique spéciale. Selon Mamady Youla, le Gouvernement a estimé que lorsqu’un pays a des investissements de cette envergure en cours et qui se chiffrent à quelques milliards, il faut prendre des dispositions pour éviter la spéculation, les développements anarchiques et aussi mettre en place un ensemble de mesures qui permettront un développement harmonieux dans cette région.   « La guinée a une politique de coopération sur le plan économique en général et minier en particulier qui est ouverte à tous les partenaires. Selon le Premier Ministre, l’objectif du gouvernement aujourd’hui, est de travailler avec toutes les parties prenantes pour s’assurer que les meilleures pratiques sont mises en œuvre en ce qui concerne l’exploitation des ressources dans la région de Boké ».

C’est pourquoi dit-il, le Gouvernement veillera à ce que les compagnies qui interviennent dans la région respectent leurs engagements au titre des conventions signées mais aussi, que tout ce qui se fait concernant les politiques communautaires, l’un des points clés du nouveau code minier, soit respecté.

Reconnaissant qu’il y a encore des défis à relever malgré des avancées dans différents secteurs, Mamady Youla dira que son Gouvernement a besoin de faire en sorte que les politiques qui sont menées dans le secteur minier, arrivent progressivement à faire le lien entre le développement minier et les bénéfices pour les populations Guinéennes. Selon lui, les recettes en devises de notre pays proviennent à plus de 80 pour cent du secteur minier.

Parlant du projet Simandou, il dira que le Ministre des mines est en ce moment même en Chine pour poursuivre les négociations du projet. Le Chef de l’Etat a aussi pour sa part reçu une délégation de haut niveau de la chine. Et au cours de cette mission, Alpha Condé a rappelé les exigences de la guinée concernant le projet Simandou.

Au titre des initiatives dans ce secteur, Mamady Youla, notera le bienfondé de la politique Nationale du contenu local qui a été adoptée récemment par le Gouvernement. Sa mise en œuvre, devrait permettre non seulement aux ressortissants de la région de bénéficier des investissements dans leur région, mais aussi les entreprises locales.

Sachant que le secteur minier n’est pas le seul atout pour l’émergence de la Guinée, Mamady Youla rappellera notamment que le Chef de l’Etat a lancé un certain nombre d’initiative présidentielle concernant l’agriculture. « L’année dernière en particulier, le Chef de l’Etat a lancé l’initiative sur l’anacarde visant à planter près de 200.000 hectares à travers des politiques d’incitation notamment sur les semences et l’encadrement au niveau des engrais et certains produits. Cette année aussi le Président a continué sur sa lancée, il a, en effet, mis en œuvre un programme accéléré de sécurité alimentaire, nutritionnelle et de développement agricole durable qui est un programme à long terme. Il s’inscrit dans le cadre du Programme National de Développement Economique et Social PNDES qui est un programme à moyen terme à l’horizon 2020 » dira le Premier Ministre. Au-delà de ce programme il y a des initiatives sur le café, le cacao, le palmier à huile visant à créer plusieurs milliers d’hectares.

Mamady Youla rassure plus loin que le travail est effectivement en cours sur le terrain. Donnant quelques chiffres précis de l’initiative présidentielle, il dira que cette année le gouvernement pour la première fois passe d’une moyenne de l’ordre de 20.000 tonnes d’engrais pour accompagner les producteurs à plus de 100.000 tonnes. Ceci à travers La coopération bilatérale avec le Royaume du Maroc.  En guise de perspective dans les secteurs de croissance, le Premier Ministre dira que pour 2017 les perspectives restent les mêmes. Maintenir le déficit budgétaire autour du même ordre, l’inflation en dessous de 10%. Pour celle, l’équipe Youla, compte inscrire l’ensemble de l’Action économique dans le cadre du Programme National de Développement Economique et Social (PNDES). Ce plan national préparé tout au long de l’année 2016 et finalisé en 2017, va mettre dans un cadre cohérent l’ensemble des initiatives et actions du Gouvernement dans le cadre de la politique Economique et Sociale. Le PNDES se fixe un objectif d’investissement en capital de l’ordre de 122.000 milliard de GNF.

La Cellule de Communication du Gouvernement

Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Dossier Nabaya Gate: Me Dinah Sampil sort de sa réserve et flingue la présidente du tribunal de Kaloum.

Publié

le

Dans le dossier qui oppose la ministre de l’enseignement Technique zenab Nabaya Dramé aux trois journalistes, le Tribunal de Première Instance de Kaloum a constaté l’ouverture d’une information judiciaire au tour de l’affaire de 200 milliards au cabinet d’instruction. Par conséquent, le TPI a déclaré inopportune la fixation de la consignation et a renvoyé la plaignante à mieux se pouvoir. Une décision que le pool d’avocats de madame Zenab Nabaya Dramé a attaqué aussitôt. Joint au téléphone par notre rédaction ce 19 janvier, Me Dinah Sampil a expliqué cette opposition de la décision de la présidente du tribunal.

Extrait:

<< contre la décision rendue le lundi par la présidente du tribunal, nous avons fait appel immédiatement… Parce que, ce que le juge a dit ne relève pas de sa compétence. Il se prononce sur une opportunité alors qu’aucune disposition légale ne lui permet de décider sur l’opportunité d’une action en l’espèce.

Nous avons donc interjeter appel contre la décision pour que le dossier parte devant la Cour d’appel de Conakry et qu’il soit l’objet d’un réexamen.

Nous estimons que madame la présidente ne peut pas justifier sa décision car aucune disposition légale ne permet à un juge de se prononcer sur l’opportunité des poursuites extrajudiciaires. >>

Décryptage Fode Bayo 

Continuer à lire

ACTUALITES

Décès d’un autre détenu: les précisions du ministère de la justice.

Publié

le

Un détenu est mort en prison le samedi 18 janvier dernier. Mamadou Oury Barry serait mort par faute de traitement clame son avocat alors que le ministère de la justice parle de mort naturelle.
Acculé, le.garde des sceaux s’est vu dans l’obligation de faire une mise au point sur le décès du jeune sans pourtant donner plus de précision sur les conditions de détention encore moins sur les réelles circonstances de son décès.
Nous vous proposons de lire ledit communiqué signé de son responsable à la Communication.

COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA JUSTICE

Le Ministère de la Justice informe l’opinion qu’un cas de décès a été enregistré à la Maison Centrale de Conakry dans la matinée du samedi 16 janvier 2020.

Il s’agit du détenu Mamadou Oury BARRY, placé sous mandat de dépôt du 5 août 2020, pour coups et blessures volontaires, par le Tribunal de Première Instance de Dixinn.

Le défunt est décédé d’une mort naturelle liée à une occlusion intestinale et une anémie bioclinique au Service des urgences de l’Hôpital Ignace Deen.

Le Ministère de la Justice présente ses condoléances à la famille éplorée et précise qu’une autopsie peut être demandée par celle-ci.

Pièces Jointes :

-Copie mandat de dépôt

-copie déclaration de décès

Fait à Conakry, le 18 Janvier 2021

Service de Presse et de la                             Communication.

                Sekou KEITA

Continuer à lire

ACTUALITES

Prix du pain : le rétropédalage du ministre du commerce !

Publié

le

Après 48 heures de la décision d’augmentation du prix de la baguette de pain, le ministère du commerce fait un grand saut dans le vide.  Dans un nouvel arrêté pris le samedi 16 janvier 2021, l’architecte Boubacar Barry, ministre du Commerce annule l’arrêté A/2021/043 portant fixation du prix de la farine et du pain en date du 15 janvier 2021.

Un véritable rétropédalage qui exprime le pilotage incertain des affaires de l’Etat et surtout le dysfonctionnement dans l’approche gouvernementale.

Sur le terrain déjà, la rupture se fait sentir par endroit et les populations commencent à payer les premières conséquences de cet amateurisme qui caractérise la gestion du ministère du commerce qui, pourtant faisait croire que la décision était concertée.

En un mot comme en mille, les prix de la farine et du pain anciennement en vigueur restent inchangés sur toute l’étendue du territoire national.

Reste à savoir si ce rétropédalage du ministère ne va pas être la source d’un autre problème dans la filière ? Faut-il aussi se poser la question de savoir si les entreprises qui fabriquent la farine en Guinée et les boulangers trouveront un terrain d’entente au bénéfice exclusif des consommateurs ?

ARRETE-PORTANT-ANNULATION-DE-LARRETE 1

ARRETE D’ANNULATION 2

Aboubacar Condé

Tel : (+224) 625-157-259

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 5 jours

Gouvernement: Enfin, la démission du PM et de son équipe au grand jour!

COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE   Conakry, le 15 Janvier 2021   Monsieur Ibrahima Kassory Fofana, Premier Ministre,...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Justice-Procès Foniké Menguê : le procureur général de TPI de Mafanco requiert un 1 an de prison ferme.

Oumar SYLLA alias Foniké Menguê membre du front national pour la défense de la Constitution comparait pour la première fois...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Gestion du pouvoir : Cellou Dalein Diallo explique pourquoi il faut refuser à Alpha Condé d’être encore aux manettes.

Le président de l’union des forces démocratiques de Guinée refuse de reconnaitre Alpha Condé comme président élu au soir de...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Retard dans la mise en place d’un gouvernement : Moussa Solano aussi s’interroge !

Depuis son installation dans les fonctions du premier président de la quatrième république, les guinéens se demandent et versent dans...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Dr Sékou Koureissy Condé : l’alpha et l’oméga de la paix. (Opinion)

« La paix n’est pas un simple mot c’est plutôt un comportement », nous a enseigné le défunt président Houphouët...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Gouvernement d’ouverture ou d’union nationale: ce qu’en pense Elhadj Moussa Solana, ancien président du PUP.

Depuis quelques temps, certains acteurs sociopolitiques parlent de la nécessité de mise en place d’un gouvernement d’union nationale et ou...

ACTUALITESil y a 2 semaines

Face à l’accusation de l’honorable Saloum Cissé: l’UFDG contre-attaque avec un missile!

Le député du parti au pouvoir, Saloum Cissé accuse le parti de Cellou Dalein Diallo de faire usage à des...

ACTUALITESil y a 3 semaines

À propos du livre de ka au carré : Dr Sékou Koureissy Condé s’étonne, s’interroge et précise !

Le diable fait la raison de haïr, Dieu fait la raison d’aimer, C’est exactement la leçon qu’on tire de ce...

ACTUALITESil y a 4 semaines

À propos du livre de k au carré : le rpg arc-en-ciel fait une mise au point. (Déclaration )

La polémique est vive autour du contenu dit tendancieux du livre de l’ancien ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation...

ACTUALITESil y a 1 mois

Démission au BL: le vice président jette l’éponge et dénonce les manquements

Sa participation à l’investiture du président Alpha Condé aura été un geste de trop. Dr Faya Lansana Millimono président du...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci