Connect with us

ACTUALITES

A QUELQUES JOURS DU MOIS SAINT DE RAMADAN Marc Yombouno rassure les consommateurs, mais…

Publié

le

Quelques jours nous séparent  début du mois saint de Ramadan. Comme d’habitude, le ministre du Commerce, Marc Yombouno se concerte toujours avec les commerçants. Aux dires du ministre Yombouno son département et quelques opérateurs économiques ont pris des dispositions pour soulager le panier de la ménagère par la stabilisation des prix des denrées de première nécessité. Seulement, les commerçants ne semblent pas fléchir d’un iota.

 

D’abord, Marc Yombouno est revenu sur la récente rencontre avec les opérateurs économiques : « A l’approche du mois saint, nous avons déjà dans nos habitudes,  la tenue de ces genres de concertations avec le secteur privé pour échanger ensemble sur les préoccupations du moment et faire en sorte que le secteur privé et le gouvernement puissent harmoniser les points de vue et faire en sorte qu’on trouve des solutions idoines avant le mois de ramadan pour que les prix restent les mêmes. C’est-à-dire la stabilisation des prix s’il faut même aller à la  baisse. C’est cette rencontre que nous avons tenue mercredi 17 mai. Il faut noter d’abord  que nous avons  eu une autre rencontre avec les importateurs et grossistes qui importent les produits de  première nécessité. La consommation moyenne par exemple en riz est de 50 mille tonnes et la disponibilité dans les magasins dépasse. Et nous allons plus loin à connaitre les prévisions de ces opérateurs. Ces prévisions aussi prouvent à suffisance que les commandes nous   permettent de couvrir la période de soudure  qui va venir un ou deux mois après le  mois Ramadan. Et hier au vu de toutes ces informations ou de la confirmation de ces informations par les opérateurs économiques… opérateurs et parties étatique, nous avions pris des parts de responsabilité pour faire en sorte que le prix soit stable sur le marché ».

Plus loin, le ministre rassure : « S’il y a suffisamment de produits, il va s’en dire que les prix seront stabilisés. Et nous, en ce qui nous concerne au niveau du ministère du Commerce sur l’importation, nous allons sensibiliser ces opérateurs qu’il ait une disponibilité de denrées de première nécessité. Cela m’a déjà rassuré…Il  y a suffisamment de stocks. Il y n’a pas pénurie de denrées de première nécessité ; et nous veillerons à ça. Donc, il ne faudrait pas que les gens se lancent dans la spéculation. Ça y va dans l’intérêt de tous. Si on détecterait sur le marché, les cas de tendance à la spéculation sur des produits, on va faire en sorte que les services de répression nous aident à identifier et à gérer ces cas. Et l’association des consommateurs qui va nous aider à gérer ces cas de malveillance dans le cadre des échanges ou bien des opérations commerciales ».

Seulement, tout laisse à penser que les commerçants ne veulent se plier aux recommandations issues de leur rencontre avec le ministre du commerce.

 

Safiatou Coumbassa

Quelques jours nous séparent  début du mois saint de Ramadan. Comme d’habitude, le ministre du Commerce, Marc Yombouno se concerte toujours avec les commerçants. Aux dires du ministre Yombouno son département et quelques opérateurs économiques ont pris des dispositions pour soulager le panier de la ménagère par la stabilisation des prix des denrées de première nécessité. Seulement, les commerçants ne semblent pas fléchir d’un iota.

 

D’abord, Marc Yombouno est revenu sur la récente rencontre avec les opérateurs économiques : « A l’approche du mois saint, nous avons déjà dans nos habitudes,  la tenue de ces genres de concertations avec le secteur privé pour échanger ensemble sur les préoccupations du moment et faire en sorte que le secteur privé et le gouvernement puissent harmoniser les points de vue et faire en sorte qu’on trouve des solutions idoines avant le mois de ramadan pour que les prix restent les mêmes. C’est-à-dire la stabilisation des prix s’il faut même aller à la  baisse. C’est cette rencontre que nous avons tenue mercredi 17 mai. Il faut noter d’abord  que nous avons  eu une autre rencontre avec les importateurs et grossistes qui importent les produits de  première nécessité. La consommation moyenne par exemple en riz est de 50 mille tonnes et la disponibilité dans les magasins dépasse. Et nous allons plus loin à connaitre les prévisions de ces opérateurs. Ces prévisions aussi prouvent à suffisance que les commandes nous   permettent de couvrir la période de soudure  qui va venir un ou deux mois après le  mois Ramadan. Et hier au vu de toutes ces informations ou de la confirmation de ces informations par les opérateurs économiques… opérateurs et parties étatique, nous avions pris des parts de responsabilité pour faire en sorte que le prix soit stable sur le marché ».

Plus loin, le ministre rassure : « S’il y a suffisamment de produits, il va s’en dire que les prix seront stabilisés. Et nous, en ce qui nous concerne au niveau du ministère du Commerce sur l’importation, nous allons sensibiliser ces opérateurs qu’il ait une disponibilité de denrées de première nécessité. Cela m’a déjà rassuré…Il  y a suffisamment de stocks. Il y n’a pas pénurie de denrées de première nécessité ; et nous veillerons à ça. Donc, il ne faudrait pas que les gens se lancent dans la spéculation. Ça y va dans l’intérêt de tous. Si on détecterait sur le marché, les cas de tendance à la spéculation sur des produits, on va faire en sorte que les services de répression nous aident à identifier et à gérer ces cas. Et l’association des consommateurs qui va nous aider à gérer ces cas de malveillance dans le cadre des échanges ou bien des opérations commerciales ».

Seulement, tout laisse à penser que les commerçants ne veulent se plier aux recommandations issues de leur rencontre avec le ministre du commerce.

 

Safiatou Coumbassa

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com
Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Cabinet du chef de file de l’opposition: Mamadou Sylla amer avec Alpha Condé.

Publié

le

Quelques mois après la mise en place de son cabinet, Elhadj Mamadou Sylla est toujours à l’attente de son allocation budgétaire. Une situation « inconfortable » pour ce chef de file de l’opposition guinéenne qui s’est engagé à s’opposer autrement en déplaçant la contestation de la rue pour les salles climatisées. En conférence de presse ce samedi, 10 avril 2021 à Conakry, l’ancien président du patronat de Guinée devenu politicien a accusé le chef de l’Etat de bloquer le budget de fonctionnement de son cabinet.

Pour lui, le non versement des 500 millions de francs guinéens est une preuve éloquente que le pouvoir de Conakry piétine les dispositions constitutionnelles. Pourtant, affirme-t-il, le locataire de Sékhoutoureyah reçoit son budget d’un milliard cinq cent millions de francs guinéens mêmes les dimanches.

La rédaction

Continuer à lire

ACTUALITES

Hausse des prix: la première dame dans les marchés de Kaloum ce samedi pour se rendre à l’évidence.

Publié

le

A quelques jours du mois saint de ramadan, la first lady de la Guinée s’est rendue au grand marché de Boulbinet ce samedi, 10 avril 2021 dans la commune de Kaloum. Il était question pour Hadja Djènè Kaba Condé de faire des achats à l’approche du mois de pénitence mais aussi, s’enquérir de la situation des prix des denrées de grande consommation et des produits halieutiques.

A la suite d’un tour de table, la première Dame de la république s’est aussi rendue à l’évidence que les prix ont été nettement réajustés. Toutefois, elle s’est dite très surprise de constater que les prix des produits halieutiques sont aussi à la hausse. Une situation très mal jugée par la visiteuse qui s’est engagée à interpeller les professionnels de la pêche et surtout le ministre de la pêche et de l’économie maritime.

L’approche selon la première Dame est de comprendre le pourquoi de cette situation « incompréhensible » avec la flambée des prix de ces produits halieutiques afin qu’une solution soit vite trouvée au bénéfice des populations guinéennes en général et celles de la confession musulmane en particulier.

Aboubacar Condé

+224 664 30 26 36 

Continuer à lire

ACTUALITES

Après son passage à l’hémicycle: la coordination de la haute Guinée rend visite au premier ministre ce samedi.

Publié

le

72 heures après le vote favorable des députés lors de son passage à l’assemblée nationale pour la présentation de la politique générale du gouvernement, le Premier Ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana a bénéficié d’une autre manifestation de soutien à son domicile privé sis à lambangni dans la commune de Ratoma ce samedi, 10 avril 2021.

Il s’agit d’une forte délégation de la coordination du Manding venue réaffirmer au Premier ministre sa confiance et son soutien total dans l’exercice de sa haute et exaltante fonction.

Au premier ministre, le porte-parole de ladite coordination a, au nom de ses pairs fait savoir que l’objectif de cette visite de courtoisie  est de lui dire que le manding n’a aucunement oublié les risques qu’il a pris et les sacrifices qu’il a personnellement consenti pour le Professeur Alpha Condé lors des dernières élections.  » Tous ceux qui aident le Président Alpha Condé sont pour le bonheur de tous les guinéens », a-t- il déclaré en substance.

Poursuivant, il a aussi rassuré le Premier Ministre Kassory Fofana de la confiance totale de la coordination manding avant de dire que les sages du manding se tiennent à sa disposition pour toutes démarches tendant à lever les malentendus entre lui et ses cadres afin de favoriser l’harmonie et la confiance entre tous les fils de la Guinée sans exception.

Pour finir, les sages de la coordination ont déclaré ce qui suit:  » on vous confie le Président et vous confie aussi au Président ».

Dans sa réponse et visiblement content de cette visite, le Premier Dr Ibrahima Kassory Fofana a donné toute la garantie à ses hôtes quant au respect de ses engagements à ne jamais trahir ni remettre en cause son amitié avec le président de la République.

 » Ce qui me lie à lui est plus fort que la politique ou l’administration. S’il pouvait empêcher ma mère de mourir, il l’aurait fait. Je lui resterai éternellement reconnaissant pour ça et pour toute la confiance que nous partageons mutuellement  » a rassuré Kassory Fofana.

Aboubacar Condé

Cellulaire: +224625157259

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 2 jours

Cabinet du chef de file de l’opposition: Mamadou Sylla amer avec Alpha Condé.

Quelques mois après la mise en place de son cabinet, Elhadj Mamadou Sylla est toujours à l’attente de son allocation...

ACTUALITESil y a 2 jours

Après son passage à l’hémicycle: la coordination de la haute Guinée rend visite au premier ministre ce samedi.

72 heures après le vote favorable des députés lors de son passage à l’assemblée nationale pour la présentation de la...

ACTUALITESil y a 2 semaines

À la recherche de la paix : Dr Sékou Koureissy Condé et la coordination Hâali Pular se lancent au front.

 » Je ne suis pas mandaté par quelqu’un, ni à la recherche d’un poste, encore moins plaire à une tierce...

ACTUALITESil y a 1 mois

Guinée: en lieu et place de la compassion, le pouvoir sert terreur et mépris au peuple

Après 10 ans de gouvernance chaotique caractérisée par la répression, la corruption, l’exclusion et le détournement des deniers publics, le...

ACTUALITESil y a 1 mois

Depuis la prison: « Au royaume de l’arbitraire les hommes honnêtes et dignes élisent domicile en prison », dixit Étienne Soropogui.

 » Je ne quemanderai à personne ma liberté si lâchement confisquée. Je reste résolument engagé pour la Défense des principes...

ACTUALITESil y a 1 mois

Journée Internationale des droits des femmes : la ministre Hawa Béavogui l’éducation des filles (déclaration)

Conakry, 07 Mars 2021 – Guinéennes et Guinéens Chers Compatriotes Depuis 1975 l’Organisation des Nations Unies a officialisé, la célébration...

ACTUALITESil y a 1 mois

Détente politique en Guinée : le chef de file de l’opposition expose les grandes lignes de son memo adressé au chef de l’Etat.

Le chef de file de l’opposition guinéenne était face à la presse ce samedi 06 mars 2021 à son domicile...

ACTUALITESil y a 1 mois

Maison centrale de Conakry : l’accès toujours bloqué aux avocats des détenus « politiques »

Présent à nouveau à la maison centrale de Conakry ce mardi 02 mars, le pool d’avocat des détenus « politiques » s’est vu...

ACTUALITESil y a 2 mois

Témoignage : Honorable Damaro Camara parle de Dr Koureissy Condé.

En présidant l’initiative de la structure afterwork ce jeudi, 25 février 2021 à Conakry, une rencontre initiée pour faciliter un...

ACTUALITESil y a 2 mois

Alliance « politique » ARENA-RPG ARC-EN-CIEL : les militants adhèrent et sollicitent qu’elle s’inscrive dans la durée.

A la veille de la présidentielle du 18 octobre 2020 dernier, le parti ARENA dirigé par Dr Sékou Koureissy Condé...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci