Connect with us

ACTUALITES

A QUELQUES JOURS DU MOIS SAINT DE RAMADAN Marc Yombouno rassure les consommateurs, mais…

Publié

le

Quelques jours nous séparent  début du mois saint de Ramadan. Comme d’habitude, le ministre du Commerce, Marc Yombouno se concerte toujours avec les commerçants. Aux dires du ministre Yombouno son département et quelques opérateurs économiques ont pris des dispositions pour soulager le panier de la ménagère par la stabilisation des prix des denrées de première nécessité. Seulement, les commerçants ne semblent pas fléchir d’un iota.

 

D’abord, Marc Yombouno est revenu sur la récente rencontre avec les opérateurs économiques : « A l’approche du mois saint, nous avons déjà dans nos habitudes,  la tenue de ces genres de concertations avec le secteur privé pour échanger ensemble sur les préoccupations du moment et faire en sorte que le secteur privé et le gouvernement puissent harmoniser les points de vue et faire en sorte qu’on trouve des solutions idoines avant le mois de ramadan pour que les prix restent les mêmes. C’est-à-dire la stabilisation des prix s’il faut même aller à la  baisse. C’est cette rencontre que nous avons tenue mercredi 17 mai. Il faut noter d’abord  que nous avons  eu une autre rencontre avec les importateurs et grossistes qui importent les produits de  première nécessité. La consommation moyenne par exemple en riz est de 50 mille tonnes et la disponibilité dans les magasins dépasse. Et nous allons plus loin à connaitre les prévisions de ces opérateurs. Ces prévisions aussi prouvent à suffisance que les commandes nous   permettent de couvrir la période de soudure  qui va venir un ou deux mois après le  mois Ramadan. Et hier au vu de toutes ces informations ou de la confirmation de ces informations par les opérateurs économiques… opérateurs et parties étatique, nous avions pris des parts de responsabilité pour faire en sorte que le prix soit stable sur le marché ».

Plus loin, le ministre rassure : « S’il y a suffisamment de produits, il va s’en dire que les prix seront stabilisés. Et nous, en ce qui nous concerne au niveau du ministère du Commerce sur l’importation, nous allons sensibiliser ces opérateurs qu’il ait une disponibilité de denrées de première nécessité. Cela m’a déjà rassuré…Il  y a suffisamment de stocks. Il y n’a pas pénurie de denrées de première nécessité ; et nous veillerons à ça. Donc, il ne faudrait pas que les gens se lancent dans la spéculation. Ça y va dans l’intérêt de tous. Si on détecterait sur le marché, les cas de tendance à la spéculation sur des produits, on va faire en sorte que les services de répression nous aident à identifier et à gérer ces cas. Et l’association des consommateurs qui va nous aider à gérer ces cas de malveillance dans le cadre des échanges ou bien des opérations commerciales ».

Seulement, tout laisse à penser que les commerçants ne veulent se plier aux recommandations issues de leur rencontre avec le ministre du commerce.

 

Safiatou Coumbassa

Quelques jours nous séparent  début du mois saint de Ramadan. Comme d’habitude, le ministre du Commerce, Marc Yombouno se concerte toujours avec les commerçants. Aux dires du ministre Yombouno son département et quelques opérateurs économiques ont pris des dispositions pour soulager le panier de la ménagère par la stabilisation des prix des denrées de première nécessité. Seulement, les commerçants ne semblent pas fléchir d’un iota.

 

D’abord, Marc Yombouno est revenu sur la récente rencontre avec les opérateurs économiques : « A l’approche du mois saint, nous avons déjà dans nos habitudes,  la tenue de ces genres de concertations avec le secteur privé pour échanger ensemble sur les préoccupations du moment et faire en sorte que le secteur privé et le gouvernement puissent harmoniser les points de vue et faire en sorte qu’on trouve des solutions idoines avant le mois de ramadan pour que les prix restent les mêmes. C’est-à-dire la stabilisation des prix s’il faut même aller à la  baisse. C’est cette rencontre que nous avons tenue mercredi 17 mai. Il faut noter d’abord  que nous avons  eu une autre rencontre avec les importateurs et grossistes qui importent les produits de  première nécessité. La consommation moyenne par exemple en riz est de 50 mille tonnes et la disponibilité dans les magasins dépasse. Et nous allons plus loin à connaitre les prévisions de ces opérateurs. Ces prévisions aussi prouvent à suffisance que les commandes nous   permettent de couvrir la période de soudure  qui va venir un ou deux mois après le  mois Ramadan. Et hier au vu de toutes ces informations ou de la confirmation de ces informations par les opérateurs économiques… opérateurs et parties étatique, nous avions pris des parts de responsabilité pour faire en sorte que le prix soit stable sur le marché ».

Plus loin, le ministre rassure : « S’il y a suffisamment de produits, il va s’en dire que les prix seront stabilisés. Et nous, en ce qui nous concerne au niveau du ministère du Commerce sur l’importation, nous allons sensibiliser ces opérateurs qu’il ait une disponibilité de denrées de première nécessité. Cela m’a déjà rassuré…Il  y a suffisamment de stocks. Il y n’a pas pénurie de denrées de première nécessité ; et nous veillerons à ça. Donc, il ne faudrait pas que les gens se lancent dans la spéculation. Ça y va dans l’intérêt de tous. Si on détecterait sur le marché, les cas de tendance à la spéculation sur des produits, on va faire en sorte que les services de répression nous aident à identifier et à gérer ces cas. Et l’association des consommateurs qui va nous aider à gérer ces cas de malveillance dans le cadre des échanges ou bien des opérations commerciales ».

Seulement, tout laisse à penser que les commerçants ne veulent se plier aux recommandations issues de leur rencontre avec le ministre du commerce.

 

Safiatou Coumbassa

Cliquez pour commenter

Votre avis nous intéresse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ACTUALITES

Confirmation de Kassory Fofana à la Primature : le parti Bloc Libéral dit prendre acte!

Publié

le

Le Bloc Libéral de docteur Faya Millimono a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi 16 janvier 2021 à Conakry. Au cours de cette assemblée générale, le vice-président du parti Bloc libéral a rappelé que son parti prend acte de la reconduction de Dr Ibrahima Kassory Fofana à son poste de premier ministre.

 

Réagissant à cette nomination, le vice-président du parti Bloc libéral, conseille Donkas de prendre ses responsabilités par rapport à la de crispation de la crise politique guinéenne.

 

<< Le Bloc Libéral de docteur Faya Millimono prend acte du renouvellement de la confiance du président de la République en la personne de monsieur Kassory Fofana. Le BL l’en félicite et lui souhaite bonne chance dans ça lourde tâche. Le Bloc Libéral de docteur Faya Millimono l’invite surtout de prendre ses responsabilités par rapport à la crise politique guinéenne>> a-t-il déclaré.

 

Par la même occasion, le Bloc Libéral par la voix de son vice-président a fait un plaidoyer au premier ministre. <<Nous demandons au nouveau premier ministre d’appuyer les demandes du parti Bloc libéral de docteur Faya Millimono pour la libération des détenus politiques. Le premier ministre on le sait, a un rôle capitale dans l’instauration d’un dialogue franc et sincère entre les fils et filles de notre pays car, les lois de la République lui confère>>, a lancé Mamadou Adama Sow.

Fodé BAYO

Continuer à lire

ACTUALITES

La farine et le pain : les prix revus à la hausse. (Arrêté ministériel)

Publié

le

Désormais, les citoyens vont devoir rajouter un peu sur leur budget pour s’offrir une baguette de pain. Sur la base d’un protocole d’accord signé le 13 janvier 2021 entre le ministère du commerce, les représentants des sociétés de production de farine et l’union nationale professionnelle des boulangers et pâtissiers de Guinée, le prix d’une baguette de pain de 250g est négocié à 1750 gnf à la boulangerie.

Et le citoyen va l’avoir à 2000 gnf tandis qu’une baguette de 500g est négociée à 3500 gnf à la boulangerie pour être vendue à 4000 gnf aux citoyens. C’est du moins, le contenu de ce protocole d’accord.

Pour ce qui est du sac de farine, le prix est fixé à 285 000 francs guinéens à la sortie de l’usine.

Arrêté Ministère du Commerce sur le prix du Pain

La rédaction

Continuer à lire

ACTUALITES

Sonfonia Gare : découverte d’un corps sans vie ce matin !

Publié

le

Un corps sans vie d’un homme d’une quarantaine d’années a été retrouvé dans la matinée de ce samedi 16 janvier 2021 à Sonfonia Gare plus précisément au secteur Mosquée dans la commune de Ratoma. Selon les témoignages recueillis sur place, le défunt est de nationalité léonaise.

Amadou oury Sow chef secteur interrogé revient sur les conditions dans lesquelles il a été informé : « J’étais à une cérémonie de mariage quand mon chef de quartier m’a appelé pour me dire qu’on a découvert un corps sans vie dans mon secteur et de venir rapidement. À mon arrivée sur les lieux, j’ai trouvé les agents de police scientifique sur la scène de crime. On m’a fait savoir que le monsieur est très connu dans le coin. Pas plus tard qu’hier, qu’il a passé toute la journée devant la mosquée qui se trouve dans le marché. Il a dit aux gens avant de mourir qu’il  s’appelle ONO et qu’il est de nationalité léonaise. Après les vérifications, nous n’avons trouvé aucun papier sur lui », a expliqué le chef secteur.

Sur instruction du procureur de la République près du Tribunal de Première Instance de Dixinn, le corps a été transporté à l’hôpital national Ignace Deen pour une éventuelle autopsie.

 

Fodé BAYO

Continuer à lire

Facebook

ABONNEZ-VOUS SUR YOUTUBE

Devenez annonceurs sur africvisionguinee.com

Ecoutez sabari fm 97.3

Sabari fm 97.3

L’info en continue…

ACTUALITESil y a 2 jours

Gouvernement: Enfin, la démission du PM et de son équipe au grand jour!

COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE   Conakry, le 15 Janvier 2021   Monsieur Ibrahima Kassory Fofana, Premier Ministre,...

ACTUALITESil y a 6 jours

Justice-Procès Foniké Menguê : le procureur général de TPI de Mafanco requiert un 1 an de prison ferme.

Oumar SYLLA alias Foniké Menguê membre du front national pour la défense de la Constitution comparait pour la première fois...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Gestion du pouvoir : Cellou Dalein Diallo explique pourquoi il faut refuser à Alpha Condé d’être encore aux manettes.

Le président de l’union des forces démocratiques de Guinée refuse de reconnaitre Alpha Condé comme président élu au soir de...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Retard dans la mise en place d’un gouvernement : Moussa Solano aussi s’interroge !

Depuis son installation dans les fonctions du premier président de la quatrième république, les guinéens se demandent et versent dans...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Dr Sékou Koureissy Condé : l’alpha et l’oméga de la paix. (Opinion)

« La paix n’est pas un simple mot c’est plutôt un comportement », nous a enseigné le défunt président Houphouët...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Gouvernement d’ouverture ou d’union nationale: ce qu’en pense Elhadj Moussa Solana, ancien président du PUP.

Depuis quelques temps, certains acteurs sociopolitiques parlent de la nécessité de mise en place d’un gouvernement d’union nationale et ou...

ACTUALITESil y a 1 semaine

Face à l’accusation de l’honorable Saloum Cissé: l’UFDG contre-attaque avec un missile!

Le député du parti au pouvoir, Saloum Cissé accuse le parti de Cellou Dalein Diallo de faire usage à des...

ACTUALITESil y a 3 semaines

À propos du livre de ka au carré : Dr Sékou Koureissy Condé s’étonne, s’interroge et précise !

Le diable fait la raison de haïr, Dieu fait la raison d’aimer, C’est exactement la leçon qu’on tire de ce...

ACTUALITESil y a 3 semaines

À propos du livre de k au carré : le rpg arc-en-ciel fait une mise au point. (Déclaration )

La polémique est vive autour du contenu dit tendancieux du livre de l’ancien ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation...

ACTUALITESil y a 1 mois

Démission au BL: le vice président jette l’éponge et dénonce les manquements

Sa participation à l’investiture du président Alpha Condé aura été un geste de trop. Dr Faya Lansana Millimono président du...

AFRICVISIONGUINEE

Apropos d’Afric Vision

A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument

En savoir plus AFRIC Vision Guinee, Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya)
Phone : +224 664 51-51-51
Email : contact@africvision.com

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Créez votre site INTERNET 250000FG/MOIS

Tandance

Copyright © 20120 Par africvisionguinee.com. A ''Afric Vision'', plus qu'une vision, c'est une histoire à vivre absolument Ratoma Rue RO.501 (T3) Nongo (carrefour petit simbaya) +224 664 51-51-51 Email : contact@africvision.com | Design et création de site en Guinée par l'agence UNSITEINTERNET

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci

Avis aux utilisateurs d'AdBlock

Merci de soutenir notre site désactivé votre bloqueur de publicité !

Merci