ActualiteSociété

Education/SLECG : Aboubacar Soumah réélu SG à l’unanimité

Ce vendredi, 15 décembre 2023, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée a, sans surprise, réélu son secrétaire général sortant Aboubacar Soumah à l’issu de son congrès électif tenu à Conakry devant 28 congressistes préfectoraux pour les cinq prochaines années.

Avant sa réélection à l’unanimité des congressistes, le camarade Aboubacar Soumah a rendu un hommage mérité aux devanciers de sa structure syndicale.

« (….) Je profite également de cette opportunité pour exprimer ma gratitude aux enseignantes et enseignants de Guinée pour le combat qu’ils n’ont cessé de mener pour l’amélioration de nos conditions de vie et de travail (…) Ce jour est à la fois un honneur mais aussi un regret pour moi. Regret, parce qu’il marque la fin de mes activités auprès d’une équipe de collaborateurs qui étaient devenus pour moi comme une famille. Honneur, parce que j’espère avoir exécuté ma mission avec satisfaction et succès », dit-il.

Plus loin, il a rappelé quelques difficultés des dernières années : « certes, tout n’a pas été rose. Nous avons connu des moments difficiles durant ces 5 ans. Des foyers brisés, des gels de salaire et même des pertes en vies humaines sans oublier les mutations arbitraires. Malgré toutes ces épreuves, nous avons tenu bon et sommes sortis toujours victorieux. Il est également d’une importance capitale pour le peuple de Guinée tout entier mais aussi pour les enseignants en particulier. Car, il marque le choix des hommes et des femmes qui auront désormais la lourde responsabilité de continuer le noble combat que le SLECG mène depuis 1993 ».

Avant d’inviter les congressistes à un choix judicieux : « ce choix devra être fait selon les critères de probité morale et intellectuelle qui ne souffriront d’aucune ambiguïté. C’est pourquoi, j’invite les camarades congressistes à faire le bon choix en ne tenant compte que des critères d’efficacité ».

Après son plébiscite, le nouveau secrétaire général du SLECG promet de se battre avec abnégation et fermeté.

« J’ai un sentiment de satisfaction et de fierté …, quand je vois cet engouement de tous les enseignants de Guinée et surtout, la mobilisation des responsables syndicaux à la base au niveau de toutes les préfectures dont les bureaux de l’union communale et préfectorale… C’est une grande responsabilité pour moi aujourd’hui, le fait de renouveler la confiance en moi. Quand je mesure l’ampleur de la tâche, des revendications que nous avons encore à faire, sachant très bien que les enseignants ou les travailleurs d’une manière générale sont en train de traverser des moments extrêmement difficiles. Parce que les travailleurs guinéens sont les plus mal payés de la sous-région. Nous nous sommes toujours battus dans ce sens-là, pour tenter de rehausser le niveau salarial des enseignants en particulier et de tous les travailleurs en général. Donc, je mesure la responsabilité qui m’a été confiée aujourd’hui pour lancer une fois de plus dans le combat noble pour essayer avec abnégation et fermeté, de faire en sorte que les revendications allant dans le sens de l’amélioration de vie des enseignants puissent aboutir », a-t-il déclaré.

A noter que ce 7e congrès a été organisé autour du thème : « les libertés syndicales et les droits syndicaux. »

Fatoumata Binta Diallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page