ActualiteSociété

Sékouba Konaté ancien DG de la RTG rend hommage à M. Souleymane Diallo.

Mesdames, messieurs de l’auguste assemblé,

A vos titres et grades, tous protocoles confondus.

Permettez-moi de partager avec vous ce témoignage d’hommage à une icône, un pionnier, un capitaine d’industrie, un maître.

Mesdames, messieurs, auguste assemblée,

Mon aventure avec M. Diallo a une Histoire.

Cette tranche de vie à l’allure d’une épopée est tout naturellement sacrée pour moi, car fondatrice de toute une carrière dans un métier, le journalisme auquel je ne m’étais pas prédestiné. En effet, au secondaire, ai-je plutôt préféré les sciences expérimentales à celles sociales. Cela malgré ma passion pour la radio dès cet âge. Et à l’université,  je suis orienté à la faculté de Pharmacie après les bacs. C’est là qu’en fin de cycle en 1992, mon chemin va fortuitement croiser celui de M. Diallo Souleymane à la tête du Journal satirique qui venait de naître. En avril de la même année quand le journal était à son 12ème numéro, je lui ai apporté ma tribune d’étudiant révolté face à d’interminables grèves estudiantines à Gamal.

Après sa publication dans le Satirique, une rencontre est organisée par M. Diallo, suivie d’un entretien d’embauche comme pigiste. Il venait ainsi de mettre mon pied à l’étrier et de me placer sur la rampe de lancement.

Tour à tour, correspondant universitaire, reporter, chef de rubrique économie, Rédacteur en chef de l’illustre et glorieux Journal. Comme on peut le voir

  1. Diallo Souleymane a réussi le tour de force de faire d’un Pharmacien, un journaliste décomplexé.

Par la suite, il m’a désigné comme son remplaçant à l’IPAO (Institut Panos Afrique de l’ouest) au titre de correspondant en Guinée, quand il a décidé d’y prendre sa retraite. Cette opportunité m’a permis de côtoyer et collaborer avec plusieurs professionnels des médias de renom, dont le respecté Tidiane Kassé de Walfadjri et de l’Issic de Dakar.  A son tour, ce dernier m’a coopté pour participer à la Rédaction du Prestigieux Journal du Forum social africain édité par Panos et Enda Tiers Monde. S’en est suivie, ma collaboration avec Continental Mag d’Arnold Houndété, Francis Laloupo et Lucien Ahonto.

En juillet 2017, M. Diallo s’est réjoui de ma nomination au poste de Directeur Général de la RTG. Il en fût d’autant plus fier qu’il est allé à ma prise de fonction. Ancien des médias d’Etat qu’il est et mesurant la délicatesse de ma nouvelle mission, il venait aux nouvelles à la moindre occasion pour savoir si je m’en sortais bien.

Dès lors, vous comprendrez qu’à une telle occasion, j »admire et je salue en M. Diallo Souleymane des valeurs.

Son ouverture et son flair dont mon modeste parcours est une illustration.

Son courage et son sang-froid qu’il a toujours manifestés face aux sujets sensibles et chaque fois qu’un de ses journalistes était convoqué par les services de l’État.

  1. Diallo Souleymane, c’est aussi un forcené du travail bien fait. Quant à la rédaction, il te commet à traiter un sujet, il te dit citation :  »Edite-moi ça » fin de citation. Cela veut dire que l’article doit être fait de telle sorte que son épreuve ne soit pas rouge de ratures à la correction, à fortiori la morasse.

Pour terminer, Permettez-moi de m’adresser à M. Diallo Souleymane.

  1. Diallo, vous voudrez bien trouver dans ce témoignage, l’expression de ma profonde gratitude pour l’immense service rendu à moi et à plusieurs générations de journalistes.

Merci également à tous  ceux qui à vos côtés nous ont encadrés au Satirique Le Lynx.

Ma pensée à Assan Abraham Keita, Prosper Doré, Gadiri Diallo dit Thierno, Bah Mamadou Lamine (BML), Mountaga Diallo qui ne sont plus de ce monde (Paix à leur âme), ainsi qu’à Baba Sylla, Kadjal Barry et Abdoulaye Diallo (Rubrique Doumbélaya). Également à Thierno Saïdou Diakité, Ben Youssouf dit Oscar pour leurs conseils; aux techniciens sous la direction de Amadou Diallo, à l’ensemble des secrétaires, chauffeurs, personnel d’appui et toutes les équipes pour leur soutien.

Enfin, merci à Sanou Kerfalla Cissé pour sa lumineuse initiative et l’opportunité qu’il nous offre de rendre hommage de son vivant à notre père spirituel et papa attentionné M. Diallo Souleymane. Nous lui souhaitons plusieurs années à vivre encore parmi nous. Amen !

Merci de l’attention.

Sékouba Savané,

Ancien Rédacteur en chef de  »Le Lynx »

Ancien Directeur Général de la Radiodiffusion Télévision Guinéenne (RTG).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page