Réouverture des mosquées à Kindia: mal compris dans son sermon, le SP des Affaires religieuses précise.

Après la célébration de la fête de Tabaski ce vendredi 31 juillet dans les mosquées, l’heure est à la précision. Accusé par certains citoyens d’avoir annoncé lors de son sermon l’ouverture définitive des mosquées, ce samedi 1er août, le secrétaire préfectoral des affaires religieuses de Kindia a voulu faire des précisions sur cette mesure exceptionnelle des hautes autorités.

 

Elhadj Karamba Diaby puisqu’il s’agit de lui a dans un entretien accordé à notre correspondant essayé d’expliquer le sens de son message.

 

<< Je m’adresse aux populations de Kindia surtout les imams et les conseils de mosquée. Hier j’ai dis dans mon sermon que nous allons faire des pierres pour que nos mosquées ne soient plus fermées et cela a été mal interprété par bon nombre de citoyens. Ils ont même dit, que je me suis opposé aux décisions de nos autorités. Pourtant ce n’était nullement mon objectif. Nous ne pouvons pas nous opposer aux lois de nos autorités, nous nous faisons en sortes que ces lois soient appliquées. Ce que je vais dire aux populations de Kindia, peu importe la manière que vous avez cerné le message, je vous demande de pardonner. Si c’est moi qui a livré ce message hier de continuer à prier dans nos mosquées, suite à une colère, nous demandons à tous de nous pardonner. Les mosquées de Kindia sont fermées et nous demandons à tous les citoyens de rester derrière nos autorités,>> a-t-il précisé.

Dans le même entretien, le grand imam de la Mosquée du Banlieue s’est excusé auprès des autorités religieuses du pays et au président, Alpha Condé.

<< Ce que je vais dire aux autorités religieuses et au président de la République, qui aurait appris la nouvelle suite à une mal interprétation, de me pardonner. Les mosquées de Kindia sont toutes fermées,>> a-t-il déclaré.

Abdoulaye chérif Keita pour Africvision Guinée.

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.